Ecoutez Radio Sputnik
    Les drapeaux de la Grèce et de l'UE

    Pologne: la Grèce doit rester dans la zone euro, mais sous conditions

    © AP Photo/ Petros Giannakouris
    International
    URL courte
    Possible sortie de la Grèce de la zone euro (65)
    11761327

    Le ministre polonais des Affaires étrangères Grzegorz Schetyna estyime que la Grèce doit rester dans la zone euro, même si le pays met plusieurs années pour sortir de la crise.

    Grexit
    © AFP 2017 DPA / INA FASSBENDER
    La Grèce doit rester dans la zone euro, mais en respectant des conditions strictes, a déclaré mardi à la presse le ministre polonais des Affaires étrangères Grzegorz Schetyna.

    "C'est un nouveau match qui commence", a déclaré le ministre polonais en commentant le référendum grec et la réunion de l'Eurogroupe à venir.

    Selon M. Schetyna, la meilleure issue des négociations entre l'Eurogroupe et le gouvernement grec serait que la "Grèce reste dans la zone euro, mais à des conditions strictes qui doivent être appliquées".

    "Même si la sortie de crise de la Grèce durait plusieurs années, il faut le faire (laisser la Grèce dans la zone euro)", note le ministre. Ce dernier estime que l'absence d'accord entre l'Eurogroupe et le gouvernement grec signifierait le "début d'une étape marquée par davantage de problèmes".

    Référendum grec
    © AFP 2017 Joel Saget
    "La question est de savoir ce que dira le premier ministre Tsipras après le référendum, le gouvernement grec fera-t-il des propositions concrètes ou continuera-t-il de faire semblant que rien n'est arrivé, qu'il est devenu l'otage d'une situation dont il n'est pas coupable. S’il en est ainsi, alors nous écrirons des scénarios négatifs", estime le ministre polonais des Affaires étrangères.

    Dossier:
    Possible sortie de la Grèce de la zone euro (65)

    Lire aussi:

    Zone euro: gueule de bois après le référendum grec
    Spiegel: Tsipras remporte le match contre Merkel
    Ministre belge: un Grexit risque de déstabiliser les Balkans
    Risque de Grexit: Hollande appelle à ne pas céder à la panique

    Lire aussi:

    Trump fait sa déclaration d'amour aux Grecs
    Athènes exhorte l’Allemagne à mettre fin aux attaques contre la Grèce
    « La situation en Grèce est très, très compliquée »
    Les hackers grecs et turcs se lancent dans une guerre informatique
    La Grèce confirme son intérêt pour le gazoduc de la Russie
    Tags:
    zone euro, Eurogroupe, Grzegorz Schetyna, Grèce, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik