Ecoutez Radio Sputnik
    Sommets des BRICS et de l'OCS à Oufa, juillet 2015

    Coup d’envoi des sommets des BRICS et de l'OCS à Oufa

    © Sputnik . BRICS/SCO Photohost/Alexei Danitchev
    International
    URL courte
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)
    4463
    S'abonner

    Les dirigeants des puissances émergentes évoqueront l’assainissement de l'économie mondiale, l'actualité internationale et le développement de la coopération entre les pays membres du groupe BRICS et de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

    Ce mercredi, les sommets internationaux des BRICS et de l'OCS débuteront à Oufa (république de Bachkirie, Russie). Ils prendront fin le 10 juillet.

    Cette année, la Russie préside les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), et l'OCS, qui réunit la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et la Russie. La Mongolie, l'Inde, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan y ont un statut d'Etat observateur. En septembre 2014, le Pakistan et l'Inde ont fait des demandes officielles d'adhésion à l'OCS.

    Agenda économique

    Selon Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique du chef de l'Etat russe, les dirigeants des pays membres du groupe BRICS discuteront avant tout de l'assainissement de l'économie mondiale et de la coopération au sein des BRICS, dans l'objectif d'élargir des liens commerciaux et de promouvoir leurs intérêts communs au sein du G20.

    "Restent d'actualité la réforme du système de gestion du FMI et l'augmentation du rôle des pays émergents", a annoncé M.Ouchakov.

    Il a fait savoir que le fonctionnement de la nouvelle banque de développement des BRICS et du pool de réserves monétaires serait examiné lors du sommet.

    "Nous estimons que grâce à l'émergence de la nouvelle banque de développement et du pool de réserves monétaires, les pays membres du groupe BRICS auront des mécanismes communs susceptibles de contribuer à la stabilisation des marchés nationaux en cas de nouvelles crises économiques mondiales. Ils auront également la possibilité d'accorder des prêts pour de nouveaux projets d'investissement et afin d'élargir les liens économiques et commerciaux", a ajouté le conseiller diplomatique du président russe.

    Un accord sur la création d'une banque de développement des BRICS a été signé au Brésil en juillet 2014.
    Celle-ci est vouée à devenir une des plus grandes institutions multilatérales chargées de financer des projets d'infrastructure dans les Etats membres des BRICS et dans d'autres pays émergents.

    Les dirigeants rencontreront également les membres du Conseil d'affaires des BRICS.

    Selon Iouri Ouchakov, une des priorités de la Russie est le renforcement des BRICS en tant que mécanisme de coopération stratégique sur les questions politiques et
    économiques internationales.

    "En tant que président (du groupe, ndlr), Moscou a préparé un programme contenant près de 110 événements différents visant à impulser la coopération dans les domaines différents", a précisé M.Ouchakov.

    En outre, l'élaboration d'une stratégie du partenariat économique des BRICS est quasiment terminée. Le document en question fixera les axes d'intensification de l'intégration au sein du groupe et les mécanismes de réalisation des objectifs de l'organisation.

    Politique internationale

    Selon Iouri Ouchakov, les dirigeants des pays membres des BRICS discuteront des problèmes internationaux tels que la crise en Syrie, la situation autour de l'Iran, et le règlement des conflits au Proche-Orient.

    "Au cours de la réunion à huis clos et du lunch, les participants évoqueront toutes les questions d'actualité de l'agenda international, dont le problème de l'Ukraine, de la Grèce et de le menace terroriste liée au groupe Etat islamique", a-t-il déclaré.

    Bilan des sommets

    A l'issue du sommet des BRICS, les dirigeants adopteront
    la déclaration d'Oufa et un plan d'actions.

    "La déclaration résumera la situation actuelle dans le domaine de la politique et l'économie mondiales. Elle reflètera également les approches communes des pays membres du groupe BRICS en matière de coopération multilatérale", a précisé M.Ouchakov.

    En outre, près de 14 décisions communes seront prises lors du sommet de l'OCS, parmi elles la décision de lancer la procédure d'adhésion de l'Inde et du Pakistan à l'organisation.

     

    Dossier:
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)

    Lire aussi:

    BRICS: après la banque d’investissement, une station spatiale et une agence de notation?
    Sommet des BRICS: de nombreux dirigeants attendus
    Les BRICS se préparent à régler leurs échanges en devises nationales
    Tags:
    commerce, politique, échanges commerciaux, économie, sommet BRICS-OCS à Oufa (2015), Organisation de coopération de Shanghai (OCS), BRICS, Iouri Ouchakov, Ouzbékistan, Mongolie, Kirghizstan, Tadjikistan, Oufa, Afrique du Sud, Pakistan, Afghanistan, Kazakhstan, Iran, Chine, Brésil, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik