International
URL courte
257
S'abonner

La Tunisie a annoncé la construction d'un mur à la frontière avec la Libye afin d'empêcher l'entrée des djihadistes dans le pays.

Le premier ministre tunisien, Habib Essid, a annoncé ce mardi, dans une interview accordée à plusieurs médias tunisiens, le début de la construction d'un mur sur la frontière tuniso-libyenne. Selon le chef du gouvernement, ce barrage sera également composé de tranchées afin de constituer un obstacle aux islamistes venus de Libye, où s'entrainent les djihadistes avant de traverser les frontières pour commettre leur forfait en Tunisie.

"Nous avons commencé à construire un mur et à creuser un fossé sur la ligne de frontière avec la Libye. La longueur du mur sera de 168 kilomètres. Le projet sera réalisé fin 2015", a déclaré Habib Essid.

L'intention de construire un mur a été provoquée par l'attentat commis à Sousse le 26 juin, qui a bouleversé tout le pays. Les autorités tunisiennes ont déjà décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire pour 30 jours afin d'endiguer la menace terroriste. La mesure renforce les pouvoirs de l'armée et des forces de sécurité, en attribuant aux autorités le droit de restreindre le droit d'organiser des rassemblements et des mouvements de grève.

L'attentat qui a eu lieu le 26 juin dernier à Port El-Kantaoui, près de Sousse, est le plus important de l'histoire du pays. Un étudiant tunisien a tué 40 touristes, dont 30 ressortissants du Royaume-Uni. Le tueur a été éliminé. L'attentat a été revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (Daech).

Lire aussi:

Lutte contre l'EI: les services de renseignement britanniques autorisés à tuer
Tunisie: le président décrète l'état d'urgence
Attentat en Tunisie: quelles mesures de sécurité pour les touristes?
En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Tags:
mur, attentat, djihadisme, Etat islamique, Habib Essid, Sousse, Tunisie, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook