Ecoutez Radio Sputnik
    Alexis TsiprasBarack Obama

    Tsípras et Obama ont discuté par téléphone une demande de prêt

    © REUTERS / Alkis Konstantinidis © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    1 / 2
    International
    URL courte
    Situation économique en Grèce (112)
    7534
    S'abonner

    Une conversation téléphonique entre Tsípras et Obama a eu lieu avant le sommet des chefs de gouvernement des dix-neuf États membres de la zone euro à Bruxelles.

    Le premier ministre grec, Aléxis Tsípras, a eu un entretien téléphonique mardi avec le président américain, Barack Obama, durant lequel il a fait une demande de prêt urgent au nom de la Grèce, rapporte l'agence Reuters.

    Cependant, l'agence n'indique pas à qui exactement s'est adressé le premier ministre.

    D'après les médias internationaux, M.Obama a souhaité, lors de l’entretien, une issue heureuse aux négociations entre le Premier ministre grec et ses partenaires européens.

    Pendant le sommet de l'Eurogroupe ce mardi, le nouveau ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, qui a remplacé Yanis Varoufakis, est venu sans aucune nouvelle proposition, sans aucun document écrit. Ce geste a provoqué la colère de nombreux responsables européens qui ont fixé un ultimatum à la Grèce en exigeant d'avoir des propositions de réformes "jeudi au plus tard" pour pouvoir trouver un accord d’ici dimanche.

    Le gouvernement grec estime que le pays ne peut pas payer le montant de la dette qui atteint 312 milliards d'euros, soit 180 % du PIB. D'ailleurs, d'après les autorités, la Grèce n'est plus capable de supporter la politique d’austérité qui conduit à la pauvreté. Le pays a atteint 3 millions d'indigents et 1,5 millions de chômeurs pour une population totale de 11 millions d’habitants.

    Dossier:
    Situation économique en Grèce (112)

    Lire aussi:

    Hollande et Merkel attendent de Tsipras de nouvelles propositions
    Chypre: un octogénaire envoie sa retraite à Tsipras pour "aider le peuple grec"
    Grèce: Tsipras a appelé Poutine juste après le référendum
    Tags:
    dette grecque, Eurogroupe, Alexis Tsipras, Barack Obama, Grèce, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik