Ecoutez Radio Sputnik
    Cowboy

    Le Texas s'apprête à faire face à l'armée américaine

    © Flickr/ Moyan Brenn
    International
    URL courte
    4172511408

    Les habitants du Texas considèrent l'intention de Washington de mener des manœuvres comme une tentative d'envahir leur Etat, malgré le démenti des autorités américaines, annonce le Washington Post.

    La chasse aux sorcières commence par l'annonce, par l'armée américaine, d'une série de manœuvres dans le sud du pays, dénommée  Jade Helm 15, des forces spéciales devant être déployées du 15 juillet au 15 septembre. Un document fuite sur Internet et les Texans apprennent ainsi qu'ils font partie des trois Etats, avec l'Utah et la Californie,  à être "marqués" en rouge avec la mention "hostile". 

    Les Texans ont vite compris qu'il ne s'agissait pas de simples manœuvres mais bien de la tentative d'un coup d'Etat pour annuler les élections prévues pour 2016 et prolonger la durée de la présidence de Barack Obama.

    Les habitants de Texas ont également peur  d'être désarmés, car, ce n'est un secret pour personne, ils détiennent beaucoup d'armes à feu. Ils ont lancé alors un appel à résister à l'armée américaine.

    Les  "complotistes " et les détracteurs du président Obama ne pouvaient pas rêver mieux. L'inquiétude gagne en puissance lorsque les autorités texanes rentrent dans le jeu. Greg Abbott, gouverneur républicain du Texas, annonce le lendemain son intention de déployer la garde nationale texane pour contrôler ce que fait l'armée. Ted Cruz, candidat républicain à l'investiture de son parti pour la prochaine présidentielle, s'adresse directement au Pentagone.

    Même pour l'acteur Chuck Norris, grand détracteur d'Obama, cette menace terrible ne peut pas passer inaperçue. "Pas tant envers leurs valeureux hommes et femmes en uniformes. Ils ne font que suivre les ordres. Ceux qui posent question, ce sont ceux qui tirent les ficelles depuis Washington. Le gouvernement dit: il ne s'agit là que de manœuvres classiques. Mais je ne sais pas ce que "classique" veut dire dans la bouche du gouvernement", exprime-t-il dans un article d'opinion paru dans le Dallas Morning Star intitulé "les Texans et les Américains sont inquiets".  

    Le 21 mars, après une semaine de rumeurs, le porte-parole du commandement des opérations spéciales de l’armée, Mark Lastoria, dément toute intention d'envahir le Texas, aussi absurde que cela puisse paraître.

    Mais, envers et contre tout, un mois plus tard, une centaine de personnes très méfiantes et remontées l'accueillent dans la petite ville de Bastrop, où des exercices vont se dérouler. 

    Les nombreuses déclarations apaisantes du gouvernement états-unien ne pouvant rassurer les Texans, il ne reste donc qu'attendre le 15 juillet pour voir si un coup d'Etat aura lieu ou comment les Texans feront face à l'armée US. 


    Lire aussi:

    Politicien US: une attaque russe contre les USA prédite dans la Bible

    Lire aussi:

    Pour les jeunes Américains la Russie a cessé de servir d’épouvantail
    L’incroyable réaction d’un garçon malvoyant qui voit pour la première fois
    Plusieurs Américaines se refont le visage pour ressembler à Melania Trump
    Obama fera-t-il son come-back en France ou ailleurs?
    Juncker: «je soutiendrai l’indépendance du Texas» si Trump favorise le Brexit
    Tags:
    exercices militaires, complot, Jade Helm 15, Mark Lastoria, Chuck Norris, Ted Cruz, Barack Obama, Texas, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik