Ecoutez Radio Sputnik
    Yury Nikulin

    Ukraine: des artistes russes menacent la sécurité nationale du pays

    © Sputnik. Yegorov
    International
    URL courte
    283016369

    Le ministère ukrainien de la Culture a dressé la liste des personnalités du monde de la culture du "pays-agresseur" qui, d'après le ministère, "menacent la sécurité nationale", lit-on dans une annonce de l'organisation.

    Le vice-ministre de la culture Youri Zubko a expliqué que la liste noire a été établie en application des amendements à des lois sur la protection de l'espace télé et radio de l'Ukraine. Il s'agit des personnes qui "menacent à la sécurité nationale d'après le Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien (SNBO, ndlr), le Service de sécurité ukrainien (SBU, ndlr)  et le Conseil national de radio et de télévision". La liste sera publiée sur le site de ministère de la Culture avant le 3 août.

    Le ministre a ajouté que le ministère a "passé aux organes respectifs" la liste de 117 artistes qui "menacent la sécurité nationale". Le SBU mène une enquête et défère les matériels au tribunal dont la décision est un fondement pour inscrire ces personnes sur la liste", a conclu le ministre.

    Le ministère de la Culture a souligné qu'il ne s'agit pas d'une discrimination, car toutes ses décisions sont conformes à la loi ukrainienne actuellement en vigueur.

    Dans le même temps, une action théâtralisée contre les artistes russes a eu lieu à Kiev. Les activistes ont dressé la liste de 500 personnalités du monde artistique qui avaient publiquement soutenu la position de la Russie vis-à-vis du référendum en Crimée, et ont demandé d'interdire la projection de films en leur présence.

    Cette action, baptisée "Mettons les artistes-russistes derrière la bordure" a été menée par les activistes du mouvement "Vidsitch" devant le ministère de la Culture. Après avoir parodié ses artistes et leur avoir discerné des anti-prix, ils ont passé la liste, qui coïncidait miraculeusement avec celle dressée par le ministère de la Culture, au ministre en personne qui est sorti la récupérer. Sa sortie s'expliquait par le fait que les habitants du quartier se sont plaint du bruit et ont appelé la police. Le ministre, à son tour, a promis de prendre des mesures le plus vite possible.

    Сьогоднішня акція під Мінкультом була видовищною!:) Поширюймо список рашистів!Артисти-рашисти так розперезалися, що в…

    Posted by Відсіч on mercredi 8 juillet 2015

    Il est vrai que le ministère de la Culture propose des "mesures pour augmenter la présence de la langue ukrainienne dans l'espace des médias", a souligné  Youri Zubko. Nous comptons, entre autres, augmenter le quota des produits ukrainophones.

    Pourtant, la production russe a toujours un succès énorme. Les trois quarts de la production écrite sont soit en russe, soit élaborés en Russie.


    Lire aussi:

    Expert suédois: l'Occident joue un "jeu cynique" en Ukraine
    L'Ukraine suspend ses importations de gaz russe
    Analyste de Forbes: "l'Ukraine vaincra la Russie sur le champ de bataille"
    L'Ukraine pourrait adopter des sanctions contre Poutine
    Crise ukrainienne: l'UE élargit sa liste noire
    Ukraine: les chefs insurgés inclus dans la liste noire de l'UE

    Lire aussi:

    Après les médias russes, Kiev s'en prend à ceux du Donbass
    Eurovision: pourquoi Kiev peut réduire en miettes le rêve de la candidate russe
    Candidate russe à l’Eurovision non grata en Ukraine: l’heure de vérité pour l’Europe?
    L'Ukraine explique pourquoi elle a bloqué les réseaux sociaux russes
    Un million de dollars pour ne pas être inclus dans la liste noire de l'Ukraine
    Tags:
    culture, artistes, propagande antirusse, conflit ukrainien, langue ukrainienne, Vidsitch, Conseil national de radio et de télévision ukrainien, Conseil de sécurité et de défense nationale (SNBO), Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Yuri Zubko, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik