Ecoutez Radio Sputnik
    Chocolat

    Le chocolat russe séduit les consommateurs chinois

    CC0 / BeTa-Artworks
    International
    URL courte
    1362

    Les experts constatent une croissance des importations de produits alimentaires russes en Chine, en dépit de la baisse générale des échanges commerciaux entre Moscou et Pékin.

    Les produits alimentaires russes, considérés comme plus écologiques que les denrées locales, commencent à remplir le marché chinois.

    La qualité supérieure des produits agricoles russes peut être expliquée par le fait qu'ils subissent un contrôle strict de la part de l'Etat — la conformité aux standards d'Etat est une condition obligatoire pour que leur mise en vente soit possible.

    Dans un pays avec une population nombreuse où le sol est exploité de façon intensive, les produits alimentaires contenant des substances chimiques nuisibles à la santé deviennent la norme. Certes, les produits importés de Russie coûtent plus cher, néanmoins de plus en plus d'habitants de la Chine préfèrent ne pas économiser au détriment de leur santé.

    Selon des statistiques douanières, les produits russes les plus demandés par les consommateurs chinois sont l'huile de tournesol, le beurre, le miel, la bière ainsi que les confiseries.

    "La popularité des confiseries russes ne cesse d'augmenter. Les Chinois adorent les biscuits, le pain d'épices, les boublikis (petits pains secs et parfois salés rappelant les gâteaux apéritif), et notamment le chocolat russes", a fait remarquer Viatcheslav Lachmankine, chef de l'Association des producteurs de confiserie russes.

    Ainsi, selon M.Lachmakine, au premier trimestre de 2015, la Russie a exporté 20 fois plus de chocolat sur le marché chinois que durant la même période de l'année précédente. Cela s'explique par le fait que, premièrement, la classe moyenne, qui peut se permettre d'acheter ces produits, devient de plus en plus nombreuse. Ensuite, la baisse du rouble a rendu les prix plus attrayants pour les consommateurs chinois.

    Un des produits les plus populaires est le fameux chocolat russe "Alenka". Ce chocolat au lait sur l'emballage duquel on voit le visage d'une petite fille de 8 mois aux grands yeux bleus est produit depuis 1966. La marque appartient au holding "Confiseurs associés" qui possède 15 entreprises de confiserie dont l'usine "Octobre rouge".

    Il est à noter que certains utilisateurs chinois ont pourtant indiqué sur les réseaux sociaux qu'ils préféraient "les cornichons, la vodka, le bortsch et les filles russes".

     

     

    Lire aussi:

    Les BRICS passent à l’action!
    Banque des BRICS: un défi lancé à l’ordre mondial?
    Le Conseil d’affaires des BRICS a salué la création d’un pool de réserves monétaires
    Tags:
    alimentation, commerce, confiseries, chocolat, échanges commerciaux, agriculture, Pékin, Moscou, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik