Ecoutez Radio Sputnik
    Consulat italien au Caire

    Le Caire: attentat contre le consulat italien, 1 mort et 5 blessés

    © Twitter / David Degner
    International
    URL courte
    0 09

    Une personne a été tuée et cinq autres blessées samedi suite à une forte explosion contre le consulat italien au Caire, annonce le porte-parole du ministère de la Santé égyptien Hossam Abdel Ghaffar. L'agence officielle Mana explique qu'une voiture piégée est à l'origine de cet attentat.

    Il s'agit du premier attentat contre une mission diplomatique depuis qu'a débuté il y a deux ans une vague d'attaques jihadistes en Egypte.

    L'explosion a réveillé la capitale à 06h30 locales (04h30 GMT), soufflant une partie de la façade du consulat et laissant apparaître l'intérieur du bâtiment, situé dans le centre-ville.

    Plusieurs versions autres que celle annoncée par les autorités commencent à circuler.

    Après avoir écrit sur Twitter l'odeur d'explosif qu'il avait pu sentir depuis son balcon et alors qu'il quittait les lieux de l'attentat, le correspondant de RFI, François Hume-Ferkatadji, soupçonné d'espionnage, a été arrêté par la police.

    Le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, a immédiatement réagi en affirmant que son pays ne se laisserait "pas intimider". Il a précisé que l'attaque n'avait pas fait de victime italienne.

    Pourtant, des diplomates avaient été déjà avertis par la police que les ambassades pourraient être la cible d'attentats.

    17:55 L'Etat islamique revendique l'attentat contre le consulat italien au Caire

    La multiplication des attentats est la réponse des groupes jihadistes à la destitution, par l'armée, du président islamiste Mohamed Morsi, en juillet 2013.

    Lire aussi:

    Les auteurs présumés des attentats en Espagne pouvaient planifier d'autres attaques
    Attaque de Cambrils: un des blessés décède
    Les plus grandes tragédies de ce mois d'avril
    Tags:
    attentat, Italie, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik