Ecoutez Radio Sputnik
    Pavillon de Rossiya Segodnya

    Grande-Bretagne: les comptes de l’agence Rossiya Segodnya gelés

    © Sputnik . Alexei Danichev
    International
    URL courte
    Affaire Ioukos (40)
    6246
    S'abonner

    Le compte de la banque Barclays appartenant à la représentation de l'agence Rossiya Segodnya est bloqué suite aux sanctions imposées par le Trésor britannique.

    "Le compte est fermé (…). La banque doit adresser une lettre d'explications ad hoc", a déclaré le représentant de la Barclays à RIA Novosti, sans mentionner les causes de ce gel.

    Un peu plus tard, une source bancaire a expliqué que le Trésor britannique avait inclus le journaliste Dmitri Kisselev dans la liste des personnes faisant l'objet de sanctions financières. Il semble que ce soit pour cette raison que l'agence Rossiya Segodnya, dont M. Kisselev est directeur général, a été sanctionnée. Actuellement, le compte est fermé, l'accès à l'information le concernant est bloqué.

    Néanmoins, la lettre officielle d'avertissement de la banque sur le gel du compte et les causes de cette démarche n'est pas encore arrivée au bureau de l'agence Rossiya Segodnya.

    Siège de Ioukos
    © Sputnik . Vladimir Vyatkin
    Mi-juin les autorités françaises et belges ont saisi des biens qu'elles considèrent comme appartenant à la Russie, dans le cadre de la décision rendue par la Cour permanente d'arbitrage de La Haye suite à la plainte d'anciens actionnaires du groupe pétrolier Ioukos. La juridiction néerlandaise a condamné la Russie à payer 50 milliards de dollars à différentes sociétés actionnaires de Ioukos par le passé.

    Parmi les organisations dont les avoirs ont été gelés figure Rossiya Segodnya, holding médiatique russe regroupant les agences Sputnik et RIA Novosti, ainsi que la chaîne de télévision RT.

    Dossier:
    Affaire Ioukos (40)

    Lire aussi:

    Gel des comptes des médias russes: démocratie à la française?
    La Belgique débloque une partie des comptes diplomatiques russes
    Gel d'actifs russes: Poutine plaide pour un règlement judiciaire du litige
    Tags:
    gel d'actifs, Rossiya Segodnya, Dmitri Kisselev, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik