International
URL courte
431167
S'abonner

Les musulmans pourront trouver une seconde femme répondant aux critères de religion et d’ethnie grâce à une nouvelle application conçue en Russie.

Une nouvelle application intitulée MyDiaspora propose de remplir un formulaire où il faut indiquer la situation financière du mari potentiel, mais aussi son attitude envers l'alcool et la possibilité de changement de religion.

Les femmes, pour leur part, devront répondre à une trentaine de questions, dont la moitié paraîtrait étrange aux Européens. Ainsi, la question sur l'appartenance confessionnelle, qui a 15 variantes de réponses possibles, s'accompagne également de la proposition d'évaluer le degré de la religiosité du conjoint en mettant une note entre zéro et dix.

Contrairement aux sites de rencontre occidentaux, il sera également impossible de voir la photo de l'interlocuteur. Les utilisateurs ne pourront indiquer que leur taille et leur poids. En revanche, les femmes auront la possibilité de rajouter leurs pères ou leurs frères dans la conversation.

Les propriétaires de l'application comptent gagner de l'argent grâce aux commissions sur les transferts d'argent, la possibilité d'envoyer des cadeaux payants et des propositions spéciales concernant l'accès aux formulaires plus détaillés — ce service coûte dix dollars par mois.

L'application MyDiaspora est disponible pour les systèmes iOS et Android.

Selon les données de VTsIOM (Centre Panrusse d'étude de l'opinion publique), 87% des Russes croient que la polygamie est un phénomène inacceptable. Cependant, les peuples musulmans de Russie sont plus ouverts à cette idée, 58% seulement s'y opposant.

 

 

Lire aussi:

Monde musulman: un journaliste turc dénonce le double jeu de l'Occident
Mariage gay: près de 80% des Russes sont contre
États-Unis: le mariage gay légalisé partout
Tags:
musulmans, mariage, application, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook