International
URL courte
18484
S'abonner

Les contrôles de sécurité des citoyens ukrainiens avaient été renforcés à la frontière de la Hongrie, rapporte Novosti Zakarpatia, une revue ukrainienne. Le renforcement du contrôle serait dû aux événements à Moukatchevo.

"D'après nos informations, les douaniers se sont mis à fouiller les voitures qui se dirigeaient vers le territoire hongrois" lit-on dans l'article. On apprend également que des détachements de police supplémentaires qui fouillent une deuxième fois les voitures passant la frontière ukraino-hongroise sont installés aux abords de la frontière.

La revue explique que le renforcement du contrôle pourrait être dû aux événements de Moukatchevo (Transcarpatie, ouest de l'Ukraine) qui est devenu l'un des points chauds sur la carte du pays samedi, après l'affrontement des combattants de Pravy Sektor (Secteur droit, parti néo-nazi de sensibilité bandériste) d'un côté et la police et des représentants des milieux d'affaires de Moukatchevo de l'autre. La fusillade a fait deux morts et onze blessés.

L'organisation extrémiste ukrainienne, Pravy Sektor, est interdite en Russie depuis novembre 2014 par la Cour suprême de la Russie. Auparavant, la Cour a ouvert une enquête publique sur l'appel par Dmitri Iaroch, dirigeant de Pravy Sektor, à organiser des actions terroristes.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Cette photo de Bernie Sanders lors de l’investiture de Joe Biden fait le bonheur des réseaux sociaux
Tags:
frontière, fusillade, gardes-frontières, terrorisme, Secteur droit, Cour suprême de la Russie, Moukatchevo, Hongrie, Ukraine, Dmitri Iaroch
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook