International
URL courte
19866
S'abonner

Dans la République populaire de Lougansk (LNR), les participants au projet "Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas!" du mouvement populaire "Mir Louganchtchine" (paix à Lougansk) ont commencé à tenir un registre des actes normatifs ukrainiens qui violent la Convention des droits de l'homme, a annoncé la responsable du projet.

Le projet "Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas!" a pour but d'attirer l'attention des associations et des organisations internationales sur les violations de la Convention européenne des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour les habitants du Donbass.

"Les participants au projet ont rassemblé 22 actes de loi en deux mois afin de confirmer le caractère antihumain de l'activité du gouvernement ukrainien actuel", a expliqué lundi à RIA Novosti la responsable du projet Anna Soroka.

La chef du projet a souligné que les autorités des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) exigent la création d’un tribunal militaire pour l'ensemble de l’Ukraine et pas seulement pour le Donbass.

"A travers les accords de Minsk, nous exigeons l’annulation de ces lois et aspirons à faire connaître au monde entier le cadre législatif appliqué. Certains actes normatifs adoptés en Ukraine violent les fondements du droit international", a souligné Mme Soroka.

"Nous voulons que tout le monde sache qu'en réalité ce n'est pas nous, les terroristes. L'Ukraine d'aujourd'hui a renoncé aux idéaux sur lesquels est bâti l'Etat démocratique, c'est l'idéologie nazie qui y prévaut de nos jours", a-t-elle ajouté.

Les autorités ukrainiennes ont entamé en avril 2014 une opération militaire contre les habitants du Donbass se prononçant contre le coup d'Etat de février 2014 à Kiev. D'après les dernières données de l'Onu, le conflit a fait 6.500 morts.


Lire aussi:

DNR/LNR: le cessez-le-feu doit être confirmé par un ordre de Porochenko
Ukraine: les républiques DNR et LNR ne sont pas des organisations terroristes (APCE)
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Que pensent les Français d’une éventuelle conquête par le RN d’une ou plusieurs régions?
Tags:
Convention européenne des droits de l'homme, normes du droit, Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas, idéologie nazie, droits de l’homme, accords de Minsk, coup d'Etat, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), Anna Soroka, Lougansk, Donbass, Donetsk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook