Ecoutez Radio Sputnik
    Grèce

    Grèce: les larmes d'un retraité font craquer un homme d'affaire australien

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    La crise financière en Grèce (237)
    4196

    James Koufos, un homme d'affaire australien, a décidé de lancer un projet d'aide financière aux victimes de la crise grecque après avoir vu une photo d'un retraité grec en pleurs devant une banque fermée.

    L'homme d'affaire australien d'origine grecque s'apprête à se rendre en Grèce afin d'aider Giorgos Chatzifotiadis, retraité de Thessalonique (Grèce), dont la photo prise par l'agence France-Presse a fait le tour du monde.

    James Koufos se dit avoir été profondément touché par la photo montrant un homme de 77 ans pleurant désespérément devant les portes d'une banque fermée, et qui s'avère être l'ancien ami de son père.

    L'histoire de Giorgos Chatzifotiadis, qui n'a pas pu retirer en espèce la retraite de sa femme, est un cas représentatif des lourdes conséquences de la crise économique qui frappe le peuple grec.

    "Je me suis posé une question — comment est-ce que je peux aider les Grecs. Nous avons élaboré quelques scénarios. Tout d'abord, nous pouvons utiliser mes propres moyens financiers ainsi que les moyens de l'entreprise. Ensuite, nous nous sommes adressés aux utilisateurs des réseaux sociaux qui ont également participé. Nous voulons faire tout notre possible afin que les gens ne souffrent pas de la faim et qu'ils aient un toit au-dessus de leurs têtes. Ces évènements ont frappé tout le monde. Les Australiens, surtout ceux qui sont d'origine grecque, sont prêts à soutenir les Grecs (…). Nous voulons aller en Grèce et remettre l'argent", a annoncé James Koufos dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe RT.

    La crise financière grecque a provoqué une vraie catastrophe humanitaire dans le pays. Selon certains experts, les mesures de rigueur appliquées en Grèce ces dernières années ont ruiné l'économie grecque tout en aboutissant à un taux de chômage inédit, à la faillite du système bancaire et à l'augmentation de la dette publique qui atteint aujourd'hui 175% du PIB. Près de 40% des enfants vivent en-dessous du seuil de pauvreté, la mortalité infantile est en hausse et le taux de chômage parmi les jeunes atteint 50%.

     

    Dossier:
    La crise financière en Grèce (237)

    Lire aussi:

    La Grèce manque un nouveau remboursement au FMI
    Marine Le Pen aurait engagé la Grèce vers la sortie de l'euro
    Grèce: les banques toujours fermées
    Tags:
    banques, aide financière, faillite, crise grecque, crise financière, crise économique, Union européenne (UE), Australie, Athènes, Grèce, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik