Ecoutez Radio Sputnik
    Hassan Rohani

    Accord sur le nucléaire: le triomphe de la diplomatie iranienne

    © AP Photo / Ebrahim Noroozi
    International
    URL courte
    5273

    La conclusion de l'accord définitif sur le programme nucléaire iranien est considérée par Téhéran comme un triomphe de la diplomatie iranienne, car le pays a enfin obtenu le droit de développer son propre nucléaire civil.

    Ce 14 juillet a été proclamé par Téhéran jour de triomphe de la diplomatie iranienne. Suite à la conclusion d'un accord définitif sur le nucléaire iranien, le président du pays, Hassan Rohani, a prononcé un discours dans lequel il a salué les efforts des négociateurs iraniens visant assurer à la République islamique le droit de "développer les technologies nucléaires à des fins pacifiques".

    "Nous avons effectué, à l'intérieur de l'Iran, un travail important en vue d'unir notre nation. On sait qu'au début, des opinions différentes existaient dans notre société concernant la façon de résoudre le problème nucléaire iranien. Nous avons réussi à nous unir, à parvenir à une cohésion par voie démocratique", a déclaré le président iranien.

    Selon lui, l'Iran cherche à devenir un "Etat développant les technologies nucléaires à des fins pacifiques".

    D'après M. Rohani, dès le début des négociations, Téhéran s'est fixé quatre objectifs: poursuivre les activités nucléaires à l'intérieur du pays, obtenir une levée des sanctions décrétées unilatéralement par les pays occidentaux, obtenir une levée des sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l'Onu et, enfin, dissiper les soupçons pesant sur l'Iran au regard du chapitre 7 de la Charte de l'Onu (menace contre la paix et acte d'agression).

    "Nous avons atteint tous ces quatre objectifs. Ils sont tous consacrés par l'accord du 14 juillet", a constaté le président iranien.

    "Le jour d'entrée en vigueur de ce document, toutes les sanctions contre la République islamique d'Iran, dont les sanctions militaires, économiques et bancaires, seront levées", a indiqué Hassan Rohani, soulignant que l'application de l'accord constituait un "test de confiance mutuelle entre l'Iran et l'Occident".

    L'agence Sputnik Persian a demandé à Hassan Hanizadeh, analyste politique et rédacteur de l'agence d'information MehrNews, de commenter les propos du président iranien.

    "Les négociations entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien ont duré pas moins de 12 ans. Ces 22 derniers mois, elles ont été particulièrement intenses et productives, et ont abouti à la conclusion d'un accord universel entre l'Iran et le groupe 5+1", a déclaré M. Hanizadeh.

    "Pour l'Iran, cet accord n'est pas seulement un événement historique remarquable, mais aussi une victoire brillante de la diplomatie iranienne, car les six ont fini par reconnaître le droit légitime de l'Iran de développer son nucléaire civil. Le Conseil de sécurité de l'Onu doit se réunir prochainement pour adopter une résolution réglementant l'application de cet accord et les modalités de levée des sanctions infligées à l'Iran", a affirmé l'expert.

    Téhéran s'est déclaré prêt à "coopérer avec la communauté internationale à tous les niveaux au nom des objectifs communs, notamment au nom de la lutte contre les groupes terroristes dans la région et dans le monde entier", a conclu l'analyste politique iranien.

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: l'embargo sur les armes serait partiellement levé
    Nucléaire iranien: une rencontre entre Kerry et Zarif "positive"
    Nucléaire iranien: le futur accord sera publié
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    conclusion, accord, programme nucléaire iranien, Hassan Rohani, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik