International
URL courte
5194
S'abonner

Les près de 715 milliards de dollars dépensés par les Etats-Unis pour le financement des opérations militaires en Afghanistan depuis 2001 n’ont pas permis de supprimer les menaces terroristes ni de résoudre les problèmes de trafic de drogue.

Les Afghans sont fatigués des guerres qui sont menées depuis des décennies. Pourtant, ils ont salué l'opération menée contre les talibans, malgré les dépenses énormes engagées par les Etats-Unis. Aujourd'hui, il semble que ce problème ne soit pas résolu. De plus, une nouvelle organisation terroriste sévit sur le territoire afghan, l'Etat islamique. La situation autour du trafic de drogue s'est aggravée. Selon la statistique du ministère des Affaires intérieures de l'Afghanistan, les semences sont augmentées en 2013 à 36% par rapport à l'an 2012. De fait, l'Afghanistan est devenu le premier producteur de drogues du monde.

"A l'exception de la libération de l'Afghanistan des mouvements Taliban et d'Al-Qaida en 2001, les Américains n'ont tenu aucune de leurs promesses. Et il est impossible de comprendre ce qui les a empêchés de mener à bien leur mission, surtout au début, quand la confiance dans ces forces internationales était forte", a indiqué Khafez Rasekh, membre du parti Solidarité afghan dans une interview accordée à Sputnik Dari.

"Et de quel progrès peut-on parler aujourd'hui, alors que la situation s'aggrave de jour en jour? Selon les rapports des organisations internationales, les investissements en Afghanistan atteignent des milliards de dollars. J'admets que cet argent arrive, mais personne ne sait qui en est le bénéficiaire. Qu'est-ce qu'on a construit avec ces milliards?" a dit M. Rasekh, qui s'est demandé quel était le sens de la présence des forces militaires internationales si elles ne pouvaient pas assurer la sécurité et lutter contre le terrorisme.

Selon un rapport du Pentagone paru au milieu de juin dernier, la situation sécuritaire en Afghanistan ne permet pas aux forces locales de résoudre les problèmes par elles-mêmes, et le pays aura encore besoin de soutien extérieur pendant des années.

Lire aussi:

Afghanistan: des menaces ont précédé l'attentat au parlement
Stabilisation en Afghanistan: Kaboul demande le concours de Moscou
Afghanistan: la production de drogue multipliée par 50
Afghanistan: gouvernement et moujahids s'allient contre les talibans
Tags:
opération militaire, guerre, Khafez Rasekh, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook