Ecoutez Radio Sputnik
    Site du crash du Boeing malaisien en Ukraine

    Vol MH17: diffusion d’une vidéo tournée juste après le crash

    © Sputnik. Alexei Kudeinko
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)
    216091434

    Des journalistes du holding australien News Corp Australia ont publié une vidéo tournée sur les lieux du crash du Boeing-777 de Malaysia Airlines en Ukraine.

    La vidéo tournée juste après le crash montre plusieurs personnes armées qui arrivent sur les lieux du sinistre et s'étonnent du fait qu'il s'agisse d'un avion civil.

    Avertissement: les images contenues dans la vidéo sont en mesure de choquer les spectateurs sensibles.

    Les personnes, qui semblent être des insurgés, cherchent à savoir à quel pays appartenait l'avion. Ils indiquent ensuite qu'il s'agit d'un avion de Malaysia Airlines.

    Selon des bribes de conversations qu'on entend sur l'enregistrement, les insurgés évoquent l'existence d'un "autre avion".

    Ils se demandent en outre avec étonnement qui a laissé entrer un appareil civil dans cette zone (en proie à un conflit armé, ndlr).

    On voit ensuite les personnes chercher à obtenir des détails sur la provenance de l'avion et des passagers en inspectant les objets éparpillés sur le sol.

    Dans l'article de News Corp Australia en langue anglaise, le décryptage de l'enregistrement laisse entendre que selon un des insurgés, le Boeing-777 aurait été abattu par un avion de chasse Sukhoi (avion militaire, ndlr).

    "J'ai entendu dire qu'un Sukhoi a abattu un avion civil, et les nôtres ont par la suite abattu ce chasseur", indique la transcription citant l'un des hommes.

    Pourtant, il est à noter que ces propos ne sont pas audibles sur l'extrait de la vidéo publiée par les journalistes australiens.

    Tout à la fin de la vidéo un insurgé évoque cinq parachutistes qui auraient pu quitter l'autre appareil.

    Auparavant, des médias américains ont révélé des détails de l'enquête internationale, selon lesquels le Boeing-777 aurait été abattu par les insurgés.

    Un groupe d'experts aéronautiques russes a, pour sa part, mis en ligne, sous couvert d'anonymat, les résultats de sa propre enquête sur le crash du Boeing malaisien dans l'est de l'Ukraine. L'enquête indique que le Boeing aurait été abattu par un missile tiré depuis les airs.

    Ces résultats confirment la déposition d'Evgueni Agapov, technicien d'un aérodrome militaire dans la région de Dniepropetrovsk, qui, le jour de la catastrophe du Boeing
    le 17 juillet 2014, a vu un chasseur ukrainien Su-25 piloté par le capitaine Volochine décoller avec des missiles air-air, mais atterrir sans ces derniers.

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans la région de Donetsk, en proie à des conflits entre les insurgés et l'armée ukrainienne. 298 personnes, dont 85 enfants, ont péri.

    Le 10 septembre 2014, les Pays-Bas ont rendu public un rapport préliminaire sur la catastrophe. Les experts ont confirmé que l'avion s'était désintégré en plein vol en raison de "dommages structurels provoqués par l'impact extérieur de nombreux projectiles à haute énergie". Cependant, l'origine de ces projectiles n'a pas été précisée.

     

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)

    Lire aussi:

    Crash du vol MH17: la Malaisie demande à l'Onu la création d'un tribunal international
    Vol MH17: Amsterdam veut saisir la justice internationale
    Crash du vol MH17: Moscou écarté de l'enquête
    Tags:
    missiles, MH17, enquête, insurgés, crash d'avion, Malaisie, Pays-Bas, Donbass, Europe, Australie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik