Ecoutez Radio Sputnik
    Les billets américain et ukrainien

    Ukraine: de nouvelles réformes pour recevoir l’argent du FMI

    © Sputnik . Alexandr Demyanchuk
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    3420
    S'abonner

    La Rada (parlement ukrainien) a adopté les nouveaux projets de loi nécessaires pour obtenir une deuxième tranche d'aide financière de la part du FMI, a fait savoir le vice-ministre ukrainien des Finances Artem Chevalev.

    "Je remercie les députés de la nation pour leur sens des responsabilités (…). Tous les projets de loi actuels du paquet du FMI et de la Banque mondiale sont adoptés par la Rada", a écrit le vice-ministre ukrainien des Finances sur son compte Facebook.

    Les documents devront encore être signés par le président et seront rendus publics avant d'entrer en vigueur.

    Ainsi, jeudi, les députés ont voté en faveur du projet de loi permettant de vendre les biens des entreprises qui ont reçu du gaz de la société d'État Naftogaz. Ils se sont également prononcés pour que les tarifs des services publics ne soient pas inférieurs au prix de revient.

    Selon le gouvernement et le FMI, ces lois permettront d'améliorer la situation financière de Naftogaz, qui subit des pertes de plusieurs milliards de dollars causées par la vente du gaz en dessous du prix de revient ainsi que par les dettes de ses clients.

    En outre, les députés ont soutenu les amendements à la législation anti-corruption et le projet de loi qui permettra à la Banque centrale de fermer les activités des banque insolvables.

    "La mise en œuvre de la loi permettra de commencer à verser les paiements aux déposants, ce qui apaisera des tensions sociales et augmentera la confiance des déposants envers le système bancaire", ont fait remarquer des représentants de la Banque centrale en commentant la situation actuelle.

    Traversant une période de crise économique accompagnée d'un conflit armé dans l'est du pays, l'Ukraine compte recevoir en août près de 1,7 milliards de dollars dans le cadre d'un programme global de 17,5 milliards de dollars en quatre ans.

    En mars 2015, le FMI, créancier incontournable de Kiev, a approuvé le programme de soutien aux réformes de l'Ukraine en accordant une première tranche d'aide d'un montant de 5 milliards de dollars ce qui a permis de doubler les réserves monétaires du pays.

    Selon M.Chevalev, la décision du FMI validera également les crédits des Etats et des autres organisations financières mondiales d'un montant total de 3 milliards de dollars. Il s'agit notamment des prêts d'un milliard de dollars de la Banque mondiale, de 300 millions de dollars de la part du Japon, et de 200 millions d'euros accordés par l'Allemagne.

    "Ces moyens sont censés garantir le budget et les réserves de change", a rajouté le vice-ministre des Finances.

    Dans le même temps l'Ukraine doit démontrer les progrès qui ont été faits lors des négociations avec les créanciers portant sur la restructuration de la dette extérieure.

     

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Ukraine: des anciens dirigeants du pays demandent un référendum sur l’adhésion à l’Otan
    Porochenko: l'Ukraine restera un Etat unitaire
    Ukraine: le statut spécial du Donbass en passe d’être inscrit dans la Constitution
    Tags:
    prêt, loi, réformes, créanciers, crise financière, crise économique, crise en Ukraine, Rada suprême, Banque nationale d'Ukraine (NBU), Fonds monétaire international (FMI), Donbass, Kiev, Ukraine, Occident, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik