International
URL courte
25608
S'abonner

L’armée américaine a entamé, le 15 juillet, une série de manœuvres dans 15 Etats américains, suscitant de nombreuses polémiques à cause du manque d'information et l'interdiction d'en parler dans les médias américains.

L'armée américaine a commencé mercredi une série de manœuvres, baptisée Jade Helm 15, dans 15 Etats américains. Des forces spéciales seront déployées du 15 juillet au 15 septembre, probablement, une équipe d'intervention spécialisée du FBI (SWAT) sera aussi impliquée. Fait notable, les exercices sont menés dans des zones où la population civile est concentrée. Les manœuvres éveillent les soupçons chez les habitants, car les médias ont interdiction de couvrir Jade Helm 15. Les Américains créent des groupes de volontaires afin d’observer l’armée.

Les commandants de l'armée de terre refusent d'expliquer pourquoi les soldats quittent leurs bases ce qui suscite de nombreuses inquiétudes.

Selon les représentants de l'armée de terre américaine, les manœuvres ont pour but de tester la capacité à affronter une mutinerie militaire, car les soldats doivent toujours être prêts à remplir les taches qui leur sont fixées partout dans le monde.

Ainsi, plusieurs Américains sont persuadés que les soldats vont transformer certains supermarchés Walmart fermés pour 6 mois en bases militaires ou que les militaires transportent des équipements via des tunnels souterrains. Une autre rumeur veut que les soldats déplacent des cadavres dans des camionnettes de vendeur de glaces.

La population locale a décidé de lancer une initiative pour préparer une opération d'observation dénommée "Counter Jade Helm". Son coordinateur, Eric Johnston, pompier à la retraite et shérif adjoint en Arizona, a accordé une interview pour Russia Today (RT).

"Il existe plusieurs organisations radicales qui sont persuadées que les objectifs de Jade Helm 15 peuvent être multiples, de la préparation à une chute de météorite et à des morts à grande échelle jusqu'à l’imposition de loi martiale. Je n'y crois pas. J'estime que l'armée se prépare à une opération sérieuse, mais je ne sais pas laquelle, car les militaires n'en parlent pas", a-t-il confié à RT.

"Nous avons des volontaires dans toutes les régions du pays dans lesquelles a été annoncé l’envoi de militaires. Nous allons surveiller leurs actions et leurs déplacements et le rapporter à la Patrie", a déclaré Eric Johnston.

Rappelons que les Texans ont été les premiers à considérer l'intention de Washington de mener des manœuvres dans leur Etat comme une tentative d'envahir le Texas, malgré le démenti des autorités américaines.

La réaction sur Twitter ne s'est pas fait attendre.

Pour certains, Jade Helm 15 est un prétexte pour soulever d'autres problématiques actuelles:

"Les troupes nous menacent dans des tunnels de WalMart, les vaccinations sont obligatoires pour les enfants et on nous contraint aux mariages homosexuels. Aidez-nous s'il vous plaît." 

Pour d'autres c'est l’occasion de ridiculiser "les complotistes"

Et finalement, il y a ceux qui trouvent de nombreuses relations hasardeuses comme des perturbations dans le métro de New York ou dans le fonctionnement des ordinateurs de United Airlines c’est pourquoi ils ont dû maintenir au sol tous leurs avions.


Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
volontaires, Forces armées des Etats-Unis, loi martiale, coup d'Etat, Jade Helm 15, SWAT, FBI, Eric Johnston, Texas, États-Unis, exercices militaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook