Ecoutez Radio Sputnik
    Membres du mouvement Pravy Sektor

    Ukraine: de nouveaux postes de contrôle pour la frontière avec l'UE

    © Sputnik . Alexandre Maksimenko
    International
    URL courte
    3223

    L'idée d'installer les postes appartient au groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor qui veut ainsi lutter contre la contrebande et la corruption.

    Le groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor (Secteur droit) a aménagé plusieurs postes de contrôle à l'ouest du pays, à la frontière polonaise et biélorusse.

    Pravy Sektor affirme que les autorités et la population locales n'ont rien contre cette initiative "appelée à lutter contre la contrebande et la corruption" et que les douaniers, agents du Service national de sécurité (SBU) et policiers ont même "demandé de les informer des contraventions" enregistrées dans cette région.

    Les membres de Pravy Sektor ont également annoncé avoir "tenu une table ronde avec la participation de fonctionnaires et policiers locaux pour condamner l'opération de Kiev contre les insurgés de Moukatchevo" le 11 juillet dernier. 

    Des membres de Pravy Sektor ont provoqué le 11 juillet un échange de tirs avec les policiers et gardes du corps d'un député d'opposition à Moukatchevo (Transcarpatie), non loin de la frontière avec la Hongrie et la Slovaquie. Ils ont utilisé des lance-roquettes, des mitrailleuses et des fusils d'assaut, détruit plusieurs véhicules de police et incendié un poste de la police routière et une station-service. Selon le parquet de Transcarpatie, la fusillade a fait trois morts et 11 blessés. Pravy Sektor a expliqué ses actions par la lutte contre la contrebande. Le parquet a qualifié la fusillade d'attentat terroriste.

    Kiev a lancé une opération spéciale contre les combattants de Pravy Sektor dans cette région. Le groupe nationaliste a organisé des actions de protestation dans plusieurs villes ukrainiennes dont Kiev, Lvov, Ivano-Frankovsk, Kharkov, Dniepropetrovsk et Tchernovtsy. La mission de suivi de l'OSCE en Ukraine a confirmé vendredi avoir observé ces manifestations avant d'estimer que des violences pouvaient se produire dans n'importe quelle ville ukrainienne.

    Lire aussi:

    Fusillade à Moukatchevo: le faux départ pour un nouveau Maïdan?
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    Secteur droit, Transcarpatie, Moukatchevo, Biélorussie, Pologne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik