Ecoutez Radio Sputnik
    Ayatollah Ali Khamenei

    Ayatollah Khamenei: la politique US contraire à celle de Téhéran au Proche-Orient

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    2540

    Selon le Guide suprême iranien, l'Iran n'a pas l'intention de dialoguer avec les Etats-Unis sur les questions internationales.

    La politique américaine à l'égard du Proche-Orient est contraire à celle de l'Iran, a déclaré samedi le Guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, à la chaîne iranienne Press TV.

    "La politique des Etats-Unis au Proche-Orient est tout à fait contraire à celle de l'Iran", a indiqué l'ayatollah Khamenei dans un discours consacré à la fin du jeûne du Ramadan.

    Selon lui, Téhéran n'a toujours pas l'intention de mener un dialogue avec Washington sur les questions internationales, les négociations sur le nucléaire iranien ayant été une exception à la règle.

    Lancées il y a plus de 10 ans, les négociations entre l'Iran et les Six (5+1: Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) sur le programme nucléaire iranien ont finalement abouti mardi à la conclusion d'un accord à Vienne.

    Les parties ont adopté un plan d'action qui permettra de lever les sanctions imposées à l'Iran par le Conseil de sécurité de l'ONU, les Etats-Unis et l'UE. Le dernier volet des discussions a duré plus de 18 jours. L'accord de Vienne lève les obstacles pour le commerce extérieur de l'Iran tout en maintenant l'embargo sur les armes et les missiles à destination de ce pays. L'Iran, pour sa part, ne pourra pas élaborer de combustible nucléaire pendant 15 ans.

    Lire aussi:

    John Kerry prix Nobel de la paix après l'accord sur l'Iran?
    Les Etats-Unis testent une bombe nucléaire au milieu des négociations avec l’Iran
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Tags:
    ayatollah Ali Khamenei, Proche-Orient, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik