Ecoutez Radio Sputnik
    Le Conseil de sécurité de l'ONU

    Nucléaire iranien: l’accord de Vienne entériné à l’Onu

    © AP Photo / Frank Franklin II
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    181

    Le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté à l’unanimité une résolution qui entérine l’accord nucléaire conclu mardi dernier à Vienne entre l’Iran et les Six médiateurs internationaux, lit-on dans les médias russes.

    Si les parties de l'accord remplissent leurs obligations, le Conseil de sécurité cessera l'examen du dossier iranien 10 ans après l'entrée en vigueur de l'accord, qui aura lieu dans les 90 jours après l'approbation de la résolution par le Conseil.

    Selon le document adopté, toutes les résolutions relatives aux sanctions contre l'Iran seront levées dès que ce pays respectera la part de ses engagements nucléaires à Vienne et que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le confirmera.

    En même temps, si aucune des parties ne remplit ses obligations, le Conseil de sécurité devra mettre la résolution aux voix dans les 30 jours pour confirmer sa validité. Dans le cas inverse, toutes les résolutions du Conseil relatives aux sanctions seront rétablies.

    Les restrictions qui sont prévues touchent la fourniture de matériels et de technologies, en particulier liées au développement du programme nucléaire iranien, ainsi que la fourniture de produits à double usage. Cependant, chaque livraison envisagée sera vérifiée par les experts du groupe de travail prévu par l'accord de Vienne.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: le Conseil de sécurité entérinera l'accord de Vienne lundi
    Téhéran en fête après l'accord sur le nucléaire iranien
    Les détails de l'accord sur le nucléaire iranien
    Nucléaire iranien: l'embargo sur les armes serait partiellement levé
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Conseil de sécurité de l'Onu, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik