International
URL courte
27239
S'abonner

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) estime que le gouvernement italien viole les droits au respect de la vie privée car le mariage homosexuel n'a pas encore été officiellement reconnu.

Un couple homosexuel, Archives.
© Fotolia / pekkic
La CEDH a dit que l'Italie devait reconnaître le mariage homosexuel afin d'assurer le droit au respect de la vie privée à tous les citoyens.

La Cour a également souligné que le mariage civil serait la forme "la plus appropriée" de reconnaissance des relations homosexuelles.

Cette décision a été prise suite à des plaintes faites par trois couples d'homosexuels. Après avoir examiné ces affaires, la CEDH a confirmé qu'il s'agissait de violations des droits de l'homme. Selon la Cour, les couples homosexuels "ont les mêmes besoins de reconnaissance et de protection de leurs relations que les couples hétérosexuels".

"C'est pour cela que l'Italie et les autres pays qui ont ratifié la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales (plus connue sous le nom de Convention européenne des droits de l'homme, ndlr) doivent respecter leur droit fondamental aux formes de reconnaissance de leurs relations qui seraient en principe équivalentes au mariage", cite l'agence de presse italienne Agi, reprenant un extrait de la décision de la Cour européenne.

Il est à noter que cette décision n'est pas définitive et qu'elle peut être contestée par l'Italie.

"Il est impensable de ne pas reconnaître les droits de deux personnes qui s'aiment que parce qu'elles sont du même sexe", a fait remarquer Sandro Gozi, secrétaire d'État auprès du président du Conseil des ministres, chargé des affaires européennes, en commentant la décision de la Cour européenne des droits de l'homme.

 

Lire aussi:

Mariage gay: près de 80% des Russes sont contre
Mariage gay aux USA: blague homophobe de Mugabe à l'encontre d'Obama
États-Unis: le mariage gay légalisé partout
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
homosexuel, droits de l’homme, mariage gay, homosexualité, Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Rome, Italie, Strasbourg, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook