International
URL courte
15450
S'abonner

La ville la plus peuplée de Chine, Shanghai, est devenue le centre de collaboration bancaire des BRICS.

La "nouvelle banque de développement" a ouvert ses portes mardi dans la métropole chinoise de Shanghai, rapportent les médias internationaux.

La création de cette banque avait été décidée en 2013 par les pays membres des BRICS, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du sud, qui représentent 40% de la population mondiale.

D'après le ministre chinois des Finances, Lou Jiwei, cette nouvelle structure aura vocation à être un complément au système financier international déjà existant, la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI).

Le professeur et directeur adjoint du Centre chinois d’études des BRICS, Ren Yuanzhe, a déclaré lors d'une interview exclusive accordée à Sputnik que la Chine jouera un rôle considérable dans cette institution car l'économie chinoise est la plus puissante des membres des BRICS.

"La Chine va accorder une aide financière aux pays en voie de développement, investir et soutenir des projets d'infrastructure grâce à cette banque. Cela renforcera les fondements de la collaboration économique. La +nouvelle banque de développement+ n'est donc pas seulement un mécanisme de collaboration à l'intérieur des BRICS mais c’est aussi un mécanisme de collaboration des BRICS avec les pays en voie de développement. On peut également supposer que grâce au groupe BRICS, qui représentera les intérêts de ces pays, le droit de vote de ces derniers sera renforcé au sein de la Communauté internationale", a-t-il indiqué.

La sélection des projets d'investissement pour la "nouvelle banque de développement" débutera à la fin de l'année.

Lire aussi:

La Russie, pays le plus attractif des BRICS pour les investissements
Ce qu’il faut retenir des sommets des Brics et de l’OCS d’Oufa
BRICS : il serait utile d’effectuer des paiements en monnaies nationales
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
BRICS, Afrique du Sud, Inde, Russie, Brésil, Shanghai, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook