International
URL courte
15219
S'abonner

Le discours du premier ministre britannique David Cameron prononcé à Birmingham lundi dernier et portant sur les dispositions du plan national contre l’extrémisme, a un caractère insultant pour les musulmans, considère l'observateur politique Mohammed Ansar dans une interview pour la chaîne de télévision RT.

L'intégration des musulmans évoquée par M. Cameron a été saluée par les auditeurs présents, mais plusieurs éléments du discours ont été violemment critiqués, dont la notion de "valeurs britanniques".

"Il faut que tout le monde, le gouvernement, les autorités locales, la police, les écoles, renforcions les valeurs britanniques dans tous leurs aspects", avait souligné le premier ministre.

Mohammed Ansar, observateur politique britannique, pense que le discours de Cameron pourrait rebuter la communauté musulmane. Selon lui, ce discours est à relier aux déclarations antérieures de Cameron, lorsqu'il critiquait la position pas suffisamment active des musulmans britanniques et qu'il remettait en question les réussites de la politique du multiculturalisme.

Pourtant, M. Cameron a déclaré que le Royaume-Uni réussit à intégrer dans la société britannique des personnes de différentes origines. "Pendant des années, nous avons réussi à créer quelque chose d'extraordinaire, une démocratie pluriethnique, pluriconfessionnelle et à succès ", a indiqué le premier ministre.

Néanmoins, malgré ces efforts, les services de sécurité britanniques ont dépensé des millions de livres pour maintenir l'ordre lors d'actions de protestations menées par des islamistes l'année dernière.

Selon M. Ansar, les tendances islamophobes se renforcent et les attaques contre les mosquées et les musulmans se multiplient également. Les musulmans sont discriminés sur le marché du travail, dans les domaines de l'éducation, de la formation professionnelle, du logement et de la santé publique. L'observateur pense que M. Cameron est dans une situation difficile: il est obligé de maintenir un équilibre entre des tendances de droite de son propre parti et les musulmans britanniques.

Lire aussi:

Le Royaume-Uni refuse de participer à la gestion de la crise grecque
Tunis discutera de la sécurité des touristes avec David Cameron
Migrants: Cameron promet de durcir le contrôle à la frontière avec la France
David Cameron présente son plan de lutte contre l'immigration
Tags:
multiculturalisme, musulmans, David Cameron, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik