Ecoutez Radio Sputnik
    Le porte-parole du Quai d'Orsay Romain Nadal

    Quai d’Orsay: la visite des députés en Crimée contraire au droit international

    © Flickr / Bruno Chapiron
    International
    URL courte
    564727

    Les autorités françaises considèrent la visite d’un groupe de parlementaires français en Crimée avec notamment Thierry Mariani comme une violation du droit international, a déclaré ce mercredi le porte-parole du Quai d’Orsay Romain Nadal.

    Le député Thierry Mariani, vice-président du Groupe d'amitié France-Russie de l'Assemblée nationale, ainsi qu'une dizaine de parlementaires, dont Nicolas Dhuicq, Jacques Myard, Yves Pozzo di Borgo, vice-président de la Commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, partiront pour la Crimée jeudi prochain. Ils se rendront à Yalta, Simferopol et Sébastopol, et auront une série de rencontres avec les autorités locales et les habitants de la péninsule.

    "Il s'agit de l'initiative personnelle des parlementaires. Nous le regrettons beaucoup. Une telle visite est en effet une violation du droit international", a indiqué M. Nadal.

    Dans une interview pour Sputnik, Thierry Mariani a dit que la délégation des parlementaires rencontrerait les autorités légales de Crimée et les représentants des minorités pour rétablir une certaine forme de vérité, car depuis plus d'un an, il y a un véritable embargo médiatique sur ce territoire.

    Selon Alexeï Pouchkov, président du Comité des relations internationales de la Douma, la visite des parlementaires français en Crimée est un pas politique sérieux indiquant l'existence de forces politiques significatives en Europe qui veulent comprendre la situation à la péninsule.

    Cependant, le ministère ukrainien des Affaires étrangères cité par les médias, a déclaré que la visite des parlementaires français en Crimée était "une manifestation d'irrévérence envers la souveraineté de l'Ukraine". "La visite des députés français en Crimée est un pas irresponsable, c'est une irrévérence envers les lois de l'Ukraine et la politique de la France et de l'UE. Il y aura des conséquences", a écrit Alexeï Makeev, responsable du ministère ukrainien, sur Twitter. Les parlementaires français seront interdits d'entrer en Ukraine.

    Lire aussi:

    Des parlementaires français attendus en Crimée
    Média allemand: l'UE utilise la Crimée pour brouiller la Russie et la Turquie
    Journaliste britannique: la Crimée soumise à un "blocus" de l’Occident
    Crimée: des banques ukrainiennes portent plainte contre la Russie
    Tags:
    députés, Thierry Mariani, Romain Nadal, Crimée, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik