Ecoutez Radio Sputnik
    Noam Chomsky

    Noam Chomsky: où va nous conduire la guerre de l’information?

    © Flickr / Duncan Rawlinson
    International
    URL courte
    351006

    Professeur émérite de linguistique au Massachusetts Institute of Technology, Noam Chomsky, interrogé par Sputnik, s'est exprimé sur les tendances médiatiques dans la situation actuelle de guerre de l’information.

    Selon Noam Chomsky, la situation sociale actuelle est déterminée par la guerre de l'information.

    La guerre de l'information "c'est quand les organisations tyranniques se servent des médias pour déterminer l'agenda politique. Ce dernier sert à la manipulation consciente et intelligente des masses, visant à créer des désirs artificiels, séparer les gens, assurer qu'ils ont une opinion correcte pour ne pas déranger les dirigeants", explique M.Chomsky.

    Selon lui, des sommes astronomiques sont investies pour créer cet agenda.

    Pour comprendre comment la médiatisation pourrait influencer la politique et la société dans l'avenir, il faut d'abord étudier la nature même des médias. Selon M. Chomsky, "les médias sont de grandes entreprises qui vendent un produit qui s'appelle audience à des annonceurs publicitaires.

    Quand il s'agît des grands médias comme The New York Times ou The Washington Post, ils font une juteuse affaire en vendant l'audience la plus privilégiée et composée des cadres supérieurs et des chefs d'entreprises". "Pour une personne lucide, quelle image du monde pourrait apparaître comme résultante d'une telle transaction?", questionne le philosophe. Il est persuadé que le résultat de la médiatisation dépend de notre compréhension de cette nature des médias.

    "Les medias souffrent d'une contradiction interne entre leur fonction intrusive et la nécessité de présenter aux gens importants une image réaliste et tolérable du monde. Par exemple, The Wall Street Journal fait les meilleurs reportages des Etats-Unis uniquement parce que ses lecteurs sont des gens qui font de l'argent", déclare M.Chomsky.

    D'une part, cette guerre de l'information pourrait inciter les médias à améliorer leurs contenus. Mais d'autre part, elle est capable d'amener à un contrôle total sur les actualités de la journée. M. Chomsky estime que les deux voies sont possibles parce que les médias ne sont qu'un outil et un outil peut servir pour faire le bien comme pour faire le mal cela dépend de celui qui l'utilise. "Si les médias sont dirigés d'une manière démocratique, ils vont refléter les intérêts publiques. S'ils sont sous le contrôle d'un gouvernement tyrannique, cela pourrait être quelque chose de très différent".

    "Actuellement, il y a une guerre sur internet et aussi sur de multiples chaînes " conclut M.Chomsky.

    Lire aussi:

    Noam Chomsky: l’État islamique, fruit de la politique américaine au Moyen-Orient
    L'"exception américaine" justifie les pires dérives (Chomsky)
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Tags:
    guerre de l’information, Internet, médias, Massachusetts Institute of Technology (MIT), Noam Chomsky, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik