International
URL courte
0 52
S'abonner

Le parlement tunisien a entamé ce mercredi des débats pour adopter une nouvelle loi sur la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent, a annoncé l’AFP.

Plusieurs versions du projet de loi ont été élaborées lors des derniers mois, sans être présentées aux députés en séance plénière. Les trois jours de débats pour adopter la nouvelle législation interviennent dans un contexte de menace terroriste grandissante après les attaques sanglantes à Sousse et au musée du Bardo revendiquées par l'Etat islamique.

Le projet présenté a fait l'objet d'un accord en commission entre les représentants des principaux groupes parlementaires. La journée de mercredi était consacrée à un débat général sur le texte du projet de loi. Il devra ensuite être examiné article par article par les députés.

Un des députés tunisiens cité par l'AFP a souligné qu'il s'agit d'un texte historique.

Ce projet est appelé à remplacer une loi antiterroriste de 2003, adoptée aux temps de Ben Ali et largement utilisée pour réprimer l'opposition, selon les défenseurs des droits de l'homme.

Lire aussi:

La Tunisie, future tête de pont de l’industrie russe en Afrique?
Attentat en Tunisie: des responsables limogés, dont le gouverneur de Sousse
Tunisie: les djihadistes dressent la liste des sites à attaquer
Attentat en Tunisie: quelles mesures de sécurité pour les touristes?
Tags:
députés, loi, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook