International
URL courte
11614
S'abonner

En dépit de la politique de sanctions mutuelles entre l’Union européenne et Moscou, les compagnies françaises misent sur la Russie, estime Thierry Mariani, chef d’une délégation de parlementaires français qui se rend en Crimée ce jeudi.

M. Mariani a rappelé que la France et la Russie ont des relations économiques très étroites. Selon le parlementaire, aucune des sociétés françaises présentes en Russie n'a quitté le marché russe, ce qui indique qu'elles veulent y rester. M. Mariani pense que les relations entre les entreprises russes et françaises sont vouées à un grand avenir.

"On sait très bien que la pression entretenue par les Américains et certains Européens freine le dynamisme des relations entre une partie des entreprises françaises et une partie des entreprises russes. Et donc, on va voir comment concrètement nous pouvons reprendre cette collaboration", a dit M. Mariani dans une interview accordée à Sputnik.

Lors de leur visite en Crimée, Thierry Mariani et une dizaine de parlementaires, dont le sénateur Yves Pozzo di Borgo, auront une série de rencontres avec les autorités locales et les habitants de Crimée. Ils se rendront à Yalta, Simferopol et Sébastopol.

Lire aussi:

Thierry Mariani en Crimée: "On ne se bat jamais contre l’histoire"
Quai d’Orsay: la visite des députés en Crimée contraire au droit international
Des parlementaires français attendus en Crimée
Journaliste britannique: la Crimée soumise à un "blocus" de l’Occident
Tags:
sanctions, Thierry Mariani, Crimée, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook