Ecoutez Radio Sputnik
    Mikhaïl Saakachvili

    Ukraine: Saakachvili compte sur l'aide du FBI

    © AFP 2019 Mandel Ngan
    International
    URL courte
    22259
    S'abonner

    Le nouveau gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa et ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili a pris une nouvelle décision risquée.

    M.Saakachvili a invité le FBI américain à entraîner 50 policiers locaux qui formeront une unité "non corrompue", créant une nouvelle cause de conflit dans la région d'Odessa.

    "Nous nous sommes mis d'accord avec le FBI pour mettre en place une unité de police autonome de 50 personnes qui seront entraînés par le FBI. Ces 50 hommes formeront une île de terre ferme au milieu de notre marécage et travailleront pour le bien des gens au lieu de servir les intérêts des criminels", a déclaré M.Saakachvili.

    Selon un analyste politique russe, Dmitri Babitch, créer une unité d'élite et qualifier les autres policiers locaux de corrompus est un acte caractéristique de M.Saakachvili qui a un talent pour générer des discordes.

    La réaction des milliers de policiers d'Odessa, une ville d'un million d'habitants, est facile à deviner. Traités de "marécage" et de "corrompus", ils n'auront pas envie d'œuvrer pour le succès du nouveau gouverneur. Qui plus est, ils auront pour chef un compatriote de M.Saakachvili, Guéorgui Lordkipanidze, qui a occupé le poste de vice-ministre géorgien de l'Intérieur sous la présidence Saakachvili.

    En quelques semaines, le gouverneur a créé plusieurs sources de conflit à Odessa qui n'arrive pas à se remettre de la tragédie survenue le 2 mai 2014 lorsque près de 50 partisans du mouvement Antimaїdan ont péri dans un incendie organisé par des militants du groupe ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit). Plus de 214 personnes avaient été blessées. Ce massacre n'a jamais été élucidé par les autorités ukrainiennes. M.Saakachvili envisage de remettre la Maison des syndicats, théâtre du massacre de mai 2014, à l'Etat-major de la Marine ukrainienne.

    Le gouverneur a en outre remplacé les dirigeants des douanes et du port maritime d'Odessa, a pris des mesures en vue d'imposer un blocus économique à la Transnistrie voisine, une république autoproclamée sur le territoire moldave, et a nommé des étrangers à la réputation équivoque à des postes à responsabilités.

    M.Saakachvili a notamment confié le poste de procureur régional à l'ancien ministre géorgien de la Sécurité d'Etat, Zourab Adeichvili, recherché par la justice de son pays pour "mauvais traitements envers les détenus". M.Adeichvili est un personnage clé du scandale de torture dans une prison géorgienne, qui a éclaté à la veille des législatives de 2012.

    D'après M.Babitch, ces décisions sont loin de rendre plus populaires M.Saakachvili et le président ukrainien Piotr Porochenko. "On a l'impression que M.Saakachvili fait tout pour déplaire à la Russie au lieu d'œuvrer pour le bien des habitants d'Odessa. Sa déclaration provocatrice +tout ce qui nuit à Poutine, profite à l'Ukraine+ ne lui fera pas gagner des points parmi les Ukrainiens de bon sens", a conclu l'expert.

    Lire aussi:

    Lapsus de Mikhaïl Saakachvili sur la TV ukrainienne
    Saakachvili naturalisé ukrainien est nommé gouverneur d'Odessa
    Tags:
    police, Maison des syndicats d'Odessa, FBI, Dmitri Babitch, Guéorgui Lordkipanidze, Zourab Adeichvili, Mikhaïl Saakachvili, Transnistrie, Odessa, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik