Ecoutez Radio Sputnik
    John McCain, US sénateur

    McCain: augmenter la propagande pour vaincre la Russie

    © AP Photo / J. Scott Applewhite
    International
    URL courte
    45394

    Pour lutter contre "l'expansion impériale russe", ce n'est pas la course aux armements qui compte le plus mais l'aide énergétique à l'Europe de la part des Etats-Unis et surtout le renforcement de la propagande américaine, a déclaré le sénateur américain John McCain à Voice of America.

    John McCain répondait à une déclaration du candidat républicain à la Maison-Blanche et milliardaire Donald Trump qui a contesté au sénateur son statut de héros car il "aime les gens qui n’ont pas été capturés". Il a affirmé que le sujet de la sécurité nationale sera prioritaire lors des présidentielles pour la premières fois en 30 ans.

    M. McCain ne cesse de répéter que malgré la séparation géographique avec les Etats-Unis, la Russie et l'Ukraine est un thème crucial pour le pays nord-américain.

    "A mon grand désarroi, nous n'avons pas toujours livré des armes aux Ukrainiens afin qu'ils puissent se défendre des chars et des véhicules blindés russes", s'indigne le sénateur.

    Puisque le sénateur n'est pas sûr que les pays de l'Otan soit prêt à faire la guerre si d'aventure le Kremlin décide de protéger les intérêts du peuple russe dans les Pays Baltes, il propose "d'autres mesures plus efficaces", comme la propagande.

    Si on lève l'interdiction d’exportation du gaz américain, il pourra remplacer le gaz russe sur les marchés européens dans deux ans et ainsi faire disparaitre la dépendance européenne à leur voisin redoutable, estime le sénateur.

    Quant à la guerre de l'information, il est difficile d'en sortir vainqueur, mais c'est indispensable, souligne M. McCain.

    L'un des éléments clés de la victoire de la guerre froide, sans avoir tiré un seul coup de feu, est la propagande, explique-t-il. "La Russie mène une propagande permanente, ciblée et sophistiquée pour les pays Baltes, la Moldavie, la Roumanie et la Pologne. J'apprécie le travail de nos amis de la radio +l'Europe libre+ à Prague, mais nous devons rattraper le retard pour diffuser notre message, un message de vérité", souligne le sénateur qui dit en avoir parlé au sénateur Corke, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat.

    M. McCain accepte son surnom "vautour", mais il affirme ne pas être un russophobe et n'aime pas que les médias prorusses lui colle l’image d'un gaga, ayant perdu la santé durant sa détention au Vietnam.

    Lire aussi:

    McCain: plutôt renoncer à l'espace que de sponsoriser "les amis de Poutine"
    Le sénateur US McCain appelle à fournir des armes à l'Ukraine
    Donald Trump persona non grata aux funérailles de John McCain
    Tags:
    propagande, gaz, guerre de l’information, Donald Trump, John McCain, Pologne, pays baltes, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik