International
URL courte
9265
S'abonner

Pour Vladimir Poutine, le président démissionnaire de la FIFA Sepp Blatter mérite le prix Nobel pour sa contribution au développement du sport.

Le chef d'Etat russe a accordé une interview à la chaîne de télévision suisse RTS. Parmi les sujets abordés lors de l'entretien figurait notamment le scandale de corruption au sein de la FIFA.

"Nous sommes tous au courant de la situation qui entoure monsieur Blatter en ce moment. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je n'en crois pas un mot sur la corruption en ce qui le concerne personnellement", a fait savoir M.Poutine.

"Je pense que les gens comme monsieur Blatter ou les grands dirigeants des fédérations sportives internationales, ou de comités olympiques, méritent une reconnaissance particulière. Si des gens méritent le prix Nobel, ce sont ces gens-là", a-t-il indiqué.

Le chef du Kremlin a également pointé un possible lien entre les poursuites judiciaires engagées par Washington contre les hauts responsables de la FIFA et l'attribution des Coupes du Monde de 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.

"Les Etats-Unis, je crois savoir, étaient candidats pour accueillir la Coupe du Monde en 2022. Leurs plus proches alliés en Europe, la Grande-Bretagne, étaient candidats pour 2018. Et cette lutte contre la corruption telle qu'elle est conduite m’amène à me demander si ce n’est pas une continuité de la lutte pour le championnat de 2018 et de 2022", a expliqué le dirigeant russe.

Sept hauts responsables de la FIFA ont été arrêtés le 27 mai en Suisse et placés en détention en vue de leur extradition sur demande des autorités américaines qui les soupçonnent de corruption. Les arrestations sont intervenues à la veille du congrès annuel de la FIFA, au cours duquel son président Joseph (Sepp) Blatter a été réélu pour un cinquième mandat.

Toutefois, M.Blatter a décidé de démissionner quatre jours après son élection en raison du scandale qui avait poussé certains commentateurs à douter de la légalité de l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022.

Lire aussi:

Coupe du monde au Qatar: Blatter accuse Sarkozy et Wulff d'avoir influencé le vote
Blatter est dans le viseur du FBI
Démission de Blatter: pas d'incidence sur le Mondial 2018 en Russie
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et blessés - vidéos
Tags:
poursuites, scandale, football, sport, corruption, prix Nobel, Mondial 2018, FIFA, Vladimir Poutine, Joseph Blatter, Suisse, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook