International
URL courte
0 41
S'abonner

Le coronavirus MERS a fait 36 morts en Corée du Sud depuis le 20 mai dernier.

L'épidémie du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) a pris fin en Corée du Sud, a annoncé mardi le premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn cité par l'agence Yonhap.

"Après avoir évalué la situation, le personnel médical et le gouvernement jugent que la population n'a plus à s'inquiéter (…). Aucun nouveau cas n'a été confirmé depuis 23 jours et la mise en isolement de la dernière personne a été levée lundi", a indiqué M.Hwang au cours d'une réunion gouvernementale consacrée à la lutte contre le MERS-CoV.

Avec 186 personnes contaminées, dont 36 morts, la Corée du Sud était le pays dans le monde le plus touché par le coronavirus MERS. 

L'épidémie a porté un coup dur à l'économie sud-coréenne. Les grands magasins, restaurants et salles de cinéma ont annoncé une chute des ventes avec de plus en plus de Coréens cherchant à éviter les lieux publics. Selon l'Organisation coréenne du tourisme (KTO), plus de 100.000 touristes étrangers ont annulé leur déplacement en Corée du Sud. Le nombre de visiteurs étrangers a baissé de 40% sur le mois de juin 2015, par rapport à juin 2014, et de 60% sur les deux premières semaines de juillet par rapport à la même période de 2014. 

Le gouvernement a récemment annoncé avoir débloqué 19,8 milliards de dollars pour soutenir les entreprises affectées par la propagation de la maladie. 

Le coronavirus MERS-CoV est un bêta-coronavirus du groupe C comme celui du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère). Il n'existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le virus MERS-CoV est plus mortifère mais moins contagieux que celui du SRAS qui a fait près de 800 morts dans le monde en 2003. 

Les premiers cas de contamination au virus MERS ont été dépistés en Arabie saoudite en 2012. Trois ans plus tard, on dénombrait des personnes infectées dans 23 pays.

Lire aussi:

Virus MERS: la présidente sud-coréenne reporte sa visite aux USA
Coronavirus Mers: neuf morts en Corée du Sud
Coronavirus MERS: le bilan s’alourdit en Corée du Sud, six morts
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
virus MERS, Hwang Kyo-ahn, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook