International
URL courte
12304
S'abonner

Le ministère américain de la Défense mène une enquête sur les nombreux cas de cancer parmi les employés du centre de détention de Guantánamo.

La maladie pourrait être provoquée par des cancérogènes qui ont été trouvées autour du camp, selon la représentante de la base navale Kelly Wirfel.

L'enquête est réalisée par les spécialistes du Centre de la santé publique de la Marine en collaboration avec des instances médicales et écologiques.

Ces 10 dernières années, au moins 7 des 200 employés civils et militaires qui ont visité le camp de Guantánamo sont morts des suites de cancers, selon une plainte d'un des avocats d'anciens prisonniers de Guantánamo. Cette plainte a été envoyée au ministère américain de la Défense, d'après le journal Miami Herald.

Selon le document, les employés de Guantánamo ont été probablement exposés à des déchets de combustibles, déversés près de la piste de décollage et d'atterrissage.

Le centre de détention de Guantanamo, situé à Cuba, fait l'objet de sévères critiques de la part des militants des droits de l'homme, des gouvernements et des médias depuis son ouverture en 2002. Les médecins, les inspecteurs et les anciens détenus ont à plusieurs reprises décrit les conditions dans le camp comme cruelles et inhumaines, faisant état de recours à la torture.

Lire aussi:

Expert: la vraie raison du refus US de "lâcher" Guantanamo
Les Etats-Unis ne vont pas échapper à fermer Guantanamo
L'ex-commandant de Guantanamo bientôt devant la justice française
Cuba demande la restitution de la base de Guantanamo
Tags:
cancer, centre de détention de Guantanamo, base navale de Guantanamo, États-Unis, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook