International
URL courte
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (22)
8512
S'abonner

Suite à l'accord nucléaire signé avec les puissances occidentales, qui a apporté à Téhéran une reconnaissance internationale, la république islamique s'apprête à s'ouvrir au monde.

L'Iran a annulé les visas pour les citoyens de sept pays afin de stimuler l'industrie touristique dans le pays, rapporte le quotidien iranien Kayhan.

"Les touristes en provenance de Turquie, du Liban, d'Azerbaïdjan, de Géorgie, de Bolivie, d'Egypte et de Syrie peuvent désormais se rendre en Iran sans visa", indique le journal.

"Selon les nouvelles règles relatives aux visas, les citoyens de ces pays peuvent séjourner en Iran sans visa de 15 à 90 jours", précise le média iranien.

Dans le cadre du programme d'Etat pour le développement du tourisme, les autorités iraniennes étudient également la possibilité d'introduire un régime d'exemption de visa avec les citoyens de 60 autres pays.

La question du tourisme est souvent abordée en Iran.

"Ça fait des années que le pays rêve de développer son tourisme comme la Grèce", a expliqué Thierry Coville, spécialiste de l'Iran.

Le pays est considéré comme l'une des meilleures destinations touristiques potentielles du monde, car il détient de nombreux monuments et des lieux de culture (Ispahan, Chiraz, Persépolis, etc.), ainsi que ses possibilités de loisir (plages du golfe Persique et de la mer Caspienne et pistes de ski de l'Alborz, par exemple).

"Si l'Iran continue son ouverture, le tourisme va devenir le troisième revenu du pays après le pétrole et le gaz", prédit Karim Pakzad, chercheur à l'IRIS.

Dossier:
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (22)

Lire aussi:

Russie: un visa spécial d'un an pour les étrangers russophones
Iran: pas de visa pour l'ex-ambassadeur US en Russie
La France doit s’ouvrir et accepter que l’Iran soit à nouveau une puissance régionale
Un garde-pêche de 70 ans roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
Tags:
visas, tourisme, Liban, Syrie, Egypte, Bolivie, Géorgie, Azerbaïdjan, Turquie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook