Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité de l'ONU

    MH17: la Russie oppose son veto à l'Onu à la création d'un tribunal spécial

    © AP Photo / Frank Franklin II
    International
    URL courte
    47710

    La Russie a opposé mercredi son veto au projet de résolution malaisien prévoyant d'instaurer un tribunal international sur le crash du Boeing 777 en Ukraine.

    La Russie est ainsi devenue le seul pays siégeant au Conseil de sécurité à voter contre le document, tandis que onze membre du CS ont voté pour et trois autres, la Chine, le Venezuela et l'Angola, se sont abstenus.

    Moscou menaçait depuis plusieurs semaines de bloquer le document, évoquant le caractère "contreproductif" de la résolution initiée par la Malaisie, dont 22 ressortissants avaient péri dans la catastrophe survenue en juillet 2014 dans le Donbass ukrainien. Le document a été soumis à l'examen du Conseil par le groupe des pays enquêtant sur la tragédie (Australie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Belgique, Ukraine).

    Dans le même temps, les membres du Conseil ont réitéré la nécessité de réaliser une enquête complète et indépendante sur la catastrophe du Boeing malaisien.

    "Le veto d'aujourd'hui ne signifie pas le déni de justice pour les familles des victimes. Il ne peut pas y avoir et il n'y aura pas d'impunité pour ceux qui ont abattu un vol civil avec 298 personnes à son bord", a déclaré la représentante permanente américaine auprès de l'Onu Samantha Power commentant les résultats du vote qui marquent selon elle "un grave échec pour le Conseil".

    Pour sa part, le représentant chinois Liu Jieyi a estimé que le projet de résolution sur la mise en place d'un tribunal international sur le crash "n'aiderait pas à en établir les coupables".

    L'ambassadeur russe Vitali Tchourkine a affirmé que la position adoptée par Moscou lors du vote "n'avait rien à voir avec l'encouragement de l'impunité".

    "La Russie est toujours prête à coopérer en vue de mener une enquête complète, indépendante et impartiale sur les causes et circonstances du crash de l'avion malaisien en se basant sur les dispositions de la résolution du Conseil de sécurité 2166", a expliqué le diplomate russe.

    Selon lui, la Russie a mis au point un projet de résolution alternatif qui prévoit d'intensifier le rôle du secrétaire général de l'Onu dans l'enquête conformément à la résolution 2166.

    Lire aussi:

    Vol MH17: Moscou bloquera le projet de résolution malaisienne
    Crash du MH17: cinq pays appellent à créer d'urgence un tribunal de l'Onu
    MH17: les proches des victimes portent plainte contre un ancien insurgé de Donetsk
    Crash du vol MH17: Moscou écarté de l'enquête
    Tags:
    veto, projet de résolution, tribunal, vote, enquête, MH17, crash d'avion, Conseil de sécurité de l'Onu, Liu Jieyi, Samantha Power, Vitali Tchourkine, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik