Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Russie et de l'UE

    Prolongation des sanctions antirusses: six pays emboîtent le pas à l’UE

    © Sputnik . Vladimir Sergeev
    International
    URL courte
    6411100
    S'abonner

    Six pays non-membres de l'Union européenne se sont joints à la prorogation de la politique de sanctions imposées par l'UE à l'encontre de Moscou sur fond de crise ukrainienne.

    D'après une déclaration de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, le Monténégro, l'Albanie, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et l'Ukraine se sont joints à la prorogation des mesures de restriction économique introduites par l'UE contre la Fédération de Russie.

    Mme Mogherini rappelle que le Monténégro et l'Albanie sont des pays candidats à l'adhésion à l'UE, tandis que l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège figurent parmi les membres de l'Espace économique européen (EEE).

    Ces pays, ainsi que la Géorgie, ont également adhéré aux sanctions économiques décrétées par l'UE à l'encontre de la Crimée et de la ville de Sébastopol. Ces mesures prévoient l'embargo sur les importations des marchandises en provenance de cette région envers l'UE ainsi que l'interdiction de tout investissement en Crimée ou à Sébastopol. L'Union européenne a indiqué saluer cette décision de Tbilissi.

    La Crimée et Sébastopol sont redevenues russes suite à un référendum tenu en mars dernier. L'Ukraine considère la Crimée comme son territoire provisoirement occupé. Les Etats-Unis, l'UE et leurs partenaires ne reconnaissent pas la réunification de la Crimée avec la Russie et ont adopté des sanctions contre Moscou et plusieurs sociétés privées russes.

    Le 22 juin dernier, les ministres des Affaires étrangères des pays de l'UE ont prolongé les sanctions économiques visant la Russie jusqu'au 31 janvier 2016.

    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
    © Sputnik .
    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes

    Lire aussi:

    Les éleveurs français protestent contre les sanctions
    Mariani: les entreprises françaises veulent rester en Russie malgré les sanctions
    Russie: les sanctions occidentales encouragent la renaissance industrielle
    Washington promet à Kiev de maintenir les sanctions antirusses
    Tags:
    embargo, investissements, sanctions, Espace économique européen, Union européenne (UE), Federica Mogherini, Liechtenstein, Albanie, Monténégro, Islande, Norvège, Crimée, Géorgie, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik