International
URL courte
819511
S'abonner

Le contrat de livraison de Mistral sera officiellement rompu dans les plus brefs délais, annonce le conseiller du Kremlin pour la coopération technico-militaire Vladimir Kojine.

Les négociations entre la France et la Russie se sont achevées, les parties se sont déjà mises d'accord sur les délais et les sommes à rembourser. 

Le constructeur naval français DNCS/STX a signé en juin 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral pour la Russie.

La livraison du premier des deux navires, le Vladivostok, aurait dû avoir lieu à l'automne 2014, mais elle a été suspendue par le président François Hollande sine die au motif que les conditions "n'étaient pas réunies" en raison de la crise ukrainienne.

Lire aussi:

Le refus de la France de reconnaître le Spoutnik V considéré comme politique par la Russie
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook