International
URL courte
111312
S'abonner

La capitale lettone n'est pas en mesure d'aider le gouvernement du pays à accueillir des ressortissants d'Afrique et du Proche-Orient qui cherchent refuge en Europe.

Le parlement municipal de Riga n'a pas de locaux pour accueillir des réfugiés en provenance d'Afrique et du Proche-Orient, a annoncé jeudi aux journalistes le maire de Riga Nils Usakovs.

"Riga n'a pas de locaux en bon état pour accueillir les réfugiés. L'idée d'affecter à cet effet une école inoccupée dans le quartier de Vecmilgravis ne résiste à aucune critique, car nous envisageons d'y installer une partie du matériel utilisé pour la rénovation de la Maison de la culture de l'usine VEF. Il est également prévu de réaménager par la suite cette école pour en faire un lieu socio-culturel", a déclaré M. Usakovs.

Le gouvernement letton a décidé d'accueillir au cours des deux prochaines années 250 réfugiés originaires d'Afrique et du Proche-Orient.

Cette décision fait suite à l'entente intervenue le 25 juin entre les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'UE qui ont convenu d'accueillir 40.000 réfugiés arrivés en Italie et en Grèce, ainsi que 20.000 demandeurs d'asile en provenance de pays tiers.

D'ici fin juillet, le Conseil de l'UE doit mettre au point un schéma d’affectation de ces personnes entre les pays.

Lire aussi:

Onu: 4 millions de réfugiés syriens dans le monde
Onu: le nombre de réfugiés augmente de 42.500 personnes par jour
Immigration: 60 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde
900.000 réfugiés ukrainiens souhaitent rester en Russie
Tags:
réfugiés, Union européenne (UE), Conseil de l'UE, Nils Usakovs, Grèce, Italie, Proche-Orient, Afrique, Riga, Lettonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook