International
URL courte
16729
S'abonner

La Pologne n'est pas prête à accorder le statut de réfugié aux citoyens ukrainiens, a déclaré Rafal Trzaskowski, vice-ministre polonais des Affaires étrangères, ajoutant que Varsovie soutiendrait toutefois les aspirations européennes de Kiev.

"L'octroi du statut de réfugié de façon massive aurait des conséquences dramatiques. Il est à noter que le nombre des Ukrainiens déplacés à l'intérieur de l'Ukraine dépasse d’ores et déjà un million de personnes", a souligné le responsable.

"Certains d'entre eux pourraient solliciter le statut de réfugié en Pologne, mais ce n'est pas ce qu'il nous faut. Nous souhaitons que les Ukrainiens trouvent les conditions nécessaires chez eux, dans une Ukraine démocratique et libre", a-t-il poursuivi.

D'après les données de l'administration polonaise pour les étrangers, la Pologne a reçu 2.318 demandes d'asile en 2014 contre 46 l'année précédente. En 2015, plus de 1.506 de demandes ont déjà été déposées. 

La Pologne n'est pas le seul pays où les Ukrainiens cherchent le refuge. Depuis février 2014, environ 600.000 Ukrainiens ont demandé l'asile, ou d'autres formes de séjour légal dans les pays voisins (Pologne, Biélorussie, Moldavie, Hongrie, Roumanie, et surtout en Russie), selon le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). 

Les Ukrainiens russophones du sud-est, plus proches de la Russie, s'y sont réfugiés en masse sans toujours chercher à régulariser leur situation; le HCR en compte plus de 830.000, tous statuts confondus, depuis avril 2014. 


Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
asile politique, réfugiés, Rafal Trzaskowski, Russie, Ukraine, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook