International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
82560
S'abonner

Selon Donald Trump, les Etats-Unis s'ingéreront dans les affaires de la Crimée seulement si l'Europe demande leur aide.

La situation autour de la Crimée, qui a adhéré à la Russie en mars 2014, est plutôt le problème des pays européens, a déclaré vendredi le candidat à la présidence américaine Donald Trump.

"C'est plutôt le problème de l'Europe que le nôtre (…). Mais quand l'Europe nous demande de l'aider, elle ne le fait pas réellement. Les Européens coopèrent avec la Russie, ils reçoivent son gaz et son pétrole", a indiqué M.Trump, en visite en Ecosse, à la chaîne de télévision CNN.

Il a estimé que les pays européens doivent s'engager davantage dans le règlement de ce problème.

"Pourquoi l'Allemagne ne se met-elle pas en tête de ce processus? L'Allemagne est un pays très riche et puissant. Pourquoi ne s'en occupe-elle pas? Toujours les Etats-Unis. Les Etats-Unis sont le gendarme de la planète" a noté le milliardaire américain.

Selon les sondages, M.Trump est le candidat le plus populaire du Parti républicain à la présidence des Etats-Unis. La présidentielle américaine aura lieu en novembre 2016.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Crimée: la reconnaissance internationale dangereuse pour l'Europe (Merkel)
Des députés de plusieurs pays européens bientôt en Crimée
Les députés français brisent le blocus médiatique autour de la Crimée
Journaliste: restituer la Crimée à l'Ukraine violerait les droits des habitants
Tags:
Donald Trump, Crimée, Europe, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook