Ecoutez Radio Sputnik
    Gorlovka. Une maison détruite par un  bombardement ukrainien

    Kiev intensifie les bombardements du Donbass

    © Sputnik . Irina Gerashchenko
    International
    URL courte
    61597

    La nuit dernière, la ville de Gorlovka a subi les bombardements les plus violents effectués par les troupes pro-Kiev depuis l'instauration de la trêve dans le Donbass.

    Les bombardements de Gorlovka effectués la nuit dernière par l'armée ukrainienne ont été les plus violents depuis la conclusion du cessez-le-feu entre les insurgés et les autorités de Kiev en février dernier, a annoncé samedi aux journalistes un porte-parole des forces d'autodéfense de la ville.

    "Il s'agit des bombardements les plus violents depuis l'instauration de la trêve. Les tirs, bien que chaotiques, visaient les quartiers d'habitation. Près de 500 mines et obus ont frappé les zones résidentielles. Il convient de noter que le pilonnage a été effectué avec différentes munitions. Nous avons découvert des queues de mines, des éclats d'obus d'artillerie et des empennages typiques des obus de chars", a déclaré le porte-parole.

    Le pilonnage de Gorlovka mené la nuit dernière a fait cinq blessés parmi les civils. Quatre d'entre eux se trouvent dans un état très grave. Au total, sept civils ont été tués et 19 autres blessés en juillet par les bombardements ukrainiens de la ville.

    D'après le responsable des forces d'autodéfense, ces bombardements se sont intensifiés depuis le retrait par les rebelles des armes de calibre inférieur à 100 millimètres.

    Selon l'Onu, le conflit dans le sud-est de l'Ukraine a fait plus de 6.800 morts.

    Lire aussi:

    Ukraine/est: cinq civils tués et 23 blessés lors du pilonnage de Gorlovka (médias)
    Donbass: le Conseil de l'Europe préoccupé par la destruction d'écoles et d'hôpitaux
    Négociations sur le Donbass: un nouvel acteur entre en scène
    Tags:
    victimes, bombardements, Donbass, Gorlovka, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik