International
URL courte
6227
S'abonner

Les militants du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit) pénètrent dans la zone de cessez-le-feu sans insigne, ils violent ainsi les ordres de Kiev, écrit le journal britannique Times qui se réfère à un des représentants du mouvement.

Selon les données du Times, le mouvement Pravy Sektor continue à envoyer ses militants armés dans la zone de cessez-le-feu à Chirokino, au sud-est de l'Ukraine. Ils violent ainsi les ordres directs de Kiev, annonce le Times qui se réfère à un des dirigeants du mouvement.

"L'Ukraine a du mal à contrôler ses propres formations armées à l'est du pays consumé par la guerre, en même temps l'un de ses mouvements d'extrême droite, le plus dangereux, se vante de la violation du nouvel accord de cessez-le-feu et appelle à la destitution du président", lit-on dans le journal britannique.

Les militants de Pravy Sektor ont participé aux affrontements les plus sanglants avec les insurgés lors du conflit dans le sud-est de l'Ukraine. Kiev essaye de calmer les militants ultranationalistes, néanmoins ils déclarent que le président Porochenko conduira le pays vers la catastrophe, écrit le Times.

Le groupe Pravy Sektor qui est interdit en Russie est composé d'organisations ultranationalistes ukrainiennes. Les militants du groupe ont pris part à des affrontements avec la police et au conflit dans le sud-est de l'Ukraine.

Lire aussi:

Donbass: le Times appelle les insurgés à dévoiler leur "bombe nucléaire"
Kiev intensifie les bombardements du Donbass
Ukraine: situation énergétique catastrophique
Sans le Pravy Sektor, Kiev aurait trouvé un accord avec le Donbass
Tags:
armée, conflit ukrainien, Secteur droit, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook