Ecoutez Radio Sputnik
    Légumes/embargo

    Les agriculteurs allemands durement touchés par l'embargo russe

    © Sputnik . Yakov Andreev
    International
    URL courte
    9742

    Les exportations allemandes en Russie ont diminué pratiquement par deux à cause des sanctions infligées par la Russie contre l'UE, selon le président de l'Union des agriculteurs allemands, Joachim Rukwied.

    Les exportations allemandes de produits agricoles en Russie ont diminué pratiquement par deux pour atteindre 900 millions d'euros. C'est le résultat des sanctions complémentaires, infligées par la Russie contre l'UE, ce qui a fait perdre le marché russe pour les agriculteurs allemands, a déclaré M. Rukwied.

    Il a également ajouté qu'auparavant, le marché russe était l'un des trois les plus importants pour l'Allemagne.

    Cela fait un an que la Russie a introduit un embargo sur les produits agricoles provenant des Etats-Unis, de l'UE, du Canada et de quelques autres pays. Comme résultat, depuis août 2014, les exportations de lait ont diminué de 125 millions d'euros à 8 millions d'euros, les exportations de viande de 175 millions d'euros à 5 millions d'euros, et les exportations de fruits et des légumes — de 7 millions à 50.000 euros.

    "Les pertes des agriculteurs allemands sont estimées à 600-800 millions d'euros, a constaté M. Rukwied.

    Les agriculteurs allemands ne souffrent pas seulement à cause des sanctions mais aussi à cause de la baisse des prix sur les produits agricoles. Le coût d'un quintal de pommes a diminué de 60 euros à 15 euros. Le président de l'Union des agriculteurs allemands demande aux autorités de faire des efforts pour se rapprocher de la Russie.

    En représailles aux sanctions occidentales contre la Russie, Moscou a décrété un embargo sur certains produits alimentaires occidentaux. La liste de ces denrées a été publiée le 7 août 2014. Elle comprend notamment les produits laitiers, les viandes, les poissons et les fruits et légumes.

    Fin juin 2015, l'embargo sur les denrées provenant des pays visés par les contre-sanctions russes a été prorogé jusqu'au 5 août 2016.

    Lire aussi:

    Embargo russe: plus d'un milliard d'euros de pertes pour l'Italie
    Embargo russe: les agriculteurs européens ont perdu 5,5 mds EUR
    La chute des prix du porc en Europe, conséquence de l'embargo russe
    Les agriculteurs français affectés par l'embargo russe
    Tags:
    pommes, embargo, agriculture, sanctions, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik