International
URL courte
7346
S'abonner

Selon un rapport de la mission de surveillance de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans l’est de l’Ukraine, des habitants ont annoncé que les forces armées ukrainiennes avaient arrêté 10 citoyens afin de les enrôler sous la contrainte.

Les habitants du village de Markovka (région de Lougansk) contrôlé par Kiev ont raconté aux représentants de l'OSCE que plusieurs citoyens avaient été enrôlés de force par l'armée ukrainienne.

Selon le rapport de la mission, les inspecteurs de l'OSCE ont parlé avec 4 femmes qui leur ont raconté ce qui s'était passé. D'après les interlocutrices des inspecteurs de l'OSCE, tout s'est déroulé en l'absence de la police ou des représentants de l'administration locale.

Les inspecteurs ont découvert 10 hommes âgés de 20 à 40 ans qui attendaient un examen médical dans l'hôpital local. D'après le rapport de la mission, ils ont tous expliqué qu'ils avaient été arrêtés dans la rue ou au travail par des soldats.

Plus tard, le chef du bureau de mobilisation a déclaré aux représentants de la mission de surveillance spéciale qu'il avait ordonné aux soldats de conduire les hommes pour mobilisation sans la présence de la police et des autorités, conformément aux ordres du bureau de mobilisation de Severodonetsk.

Lire aussi:

Ukraine: douze heures de négociations pour rien
L'Ukraine touche un nouveau prêt de 1,7 md USD du FMI
Journal allemand: corruption en Ukraine, pas de changements
Ukraine: des représentants de l'OSCE attaqués
Tags:
mobilisation, OSCE, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook