International
URL courte
Crise migratoire (789)
3010
S'abonner

La tragédie des migrants n'est pas un sujet populaire ou attrayant, et s'il est facile de pleurer devant un écran de télévision, il est plus difficile de se lever et de prendre ses responsabilités. L’UE peine à apporter une réponse efficace.

Le chef du groupe libéral au Parlement européen et ancien premier ministre belge, Guy Verhofstadt, a appelé jeudi le président du Conseil européen Donald Tusk à convoquer d'urgence un nouveau sommet de l'UE sur la question des flux de migration vers l'Europe. 

"Sans délai, le président du Conseil de l'UE doit convoquer un sommet européen d'urgence pour formuler une réponse plus globale à la migration", a écrit l'eurodéputé sur son compte Twitter. 

Et de fustiger "l'absence honteuse de solidarité des Etats membres sur le problème des migrations". 

M.Verhofstadt s'est indigné du nombre de tragédies et de morts nécessaires avant que les leaders européens ne réagissent à cette "crise humanitaire en cours". Il réclame la convocation d'un nouveau sommet extraordinaire de l'UE pour apporter une réponse à ce drame. 

"Nous avons déjà eu plusieurs sommets d'urgence, ce qu'il faut maintenant c'est passer des paroles aux actes", a renchéri Natasha Bertaud, porte-parole de la Commission européenne. 

La crise migratoire a redoublé d’intensité ces dernières semaines avec le naufrage au large de la Libye mercredi d'un bateau de pêche transportant plusieurs centaines de migrants, et les tentatives d'intrusion dans le tunnel sous la Manche de clandestins pour rejoindre le Royaume-Uni. 

Un sommet extraordinaire consacré à la crise migratoire a déjà été convoqué fin avril. Les leaders européens se sont à nouveau penchés sur l'accueil des réfugiés fin juin, buttant toujours sur la réponse solidaire à apporter aux pays les plus touchés par les arrivées massives de migrants, la Grèce et l'Italie.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Migrations illégales: pas de solution immédiate, selon la Commission de l'UA
Migrations clandestines: commencer par régler le problème de la Libye (Renzi)
Migrations: l'Italie réclame l'aide de l'UE (médias)
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Tags:
Conseil de l'UE, Union européenne (UE), Natasha Bertaud, Guy Verhofstadt, Italie, Grèce, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook