Ecoutez Radio Sputnik
    OTAN

    Adhésion à l'Otan: la Suède est-elle prête à héberger l'arme nucléaire?

    © Flickr/ UD/Frode Overland Andersen
    International
    URL courte
    1196

    D'après l'édition Dagens Nyheter, si la Suède rejoint l'Otan, elle devra en premier lieu accueillir l'arme nucléaire sur son territoire.

    Cette année, quatre ambassadeurs, deux ex-premiers ministres, deux députés, un officier et plusieurs politologues ont estimé que la Suède devrait adhérer à l'Alliance atlantique. Cependant, personne n'a mentionné le facteur le plus important de l'adhésion potentielle du pays à l'Otan: l'arme nucléaire, rapporte le journal suédois Dagens Nyheter.

    Cinq pays membres européens disposent sur leur territoire du potentiel nucléaire américain. Si la Suède rejoint l'Otan, elle sera probablement obligée de recueillir sur son territoire une telle menace fondamentale pour la survie de l'humanité.

    Les représentants de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire indiquent qu'une telle position est irresponsable. Selon eux, l'Otan est une alliance militaire pour laquelle l'arme nucléaire est un élément central de la défense collective.

    De nombreuses recherches ont prouvé que même un nombre "limité" d'ogives nucléaires pourrait avoir des conséquences destructrices. Ainsi, par exemple, un conflit entre l'Inde et le Pakistan générant l'utilisation de moins d'un pourcent de l'arsenal nucléaire mondial menacerait le climat, les récoltes et donc la survie de l'ensemble de l'hémisphère Nord.

    D'après l'édition, la déclaration d'Albert Einstein "La libération de l'énergie atomique a tout changé sauf notre mode de pensée", reflète complétement cette situation. L'objectif principal de la politique interne et de défense suédoise devrait non pas être l'adhésion à un bloc mais l'établissement d'un monde sans armes nucléaires.

    Toutefois, cette perspective n'est pas désespérée. Actuellement, il y 75% moins de fusées nucléaires dans le monde en comparaison avec le pic de 1986.

    Lire aussi:

    Adhésion à l'Otan: le Monténégro pourrait être invité en 2015
    Porochenko promet un référendum sur l'adhésion de l'Ukraine à l'Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik