Ecoutez Radio Sputnik
    Etat islamique

    Arabie saoudite: l'attentat contre la police revendiqué par l'EI

    © AFP 2019 Tauseef Mustafa
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    224
    S'abonner

    Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a frappé de nouveau jeudi en Arabie saoudite, où un attentat suicide a fait 15 morts dans une mosquée du QG des forces spéciales dans le sud du royaume, l'une des attaques les plus meurtrières contre la police depuis des années.

    Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat-suicide qui a fait jeudi 15 morts, dont 12 policiers, dans une mosquée dans le sud de l'Arabie saoudite, rapportent les agences en référence à un communiqué mis en ligne par les terroristes. 

    Selon ce communiqué, l'attentat a été commis par un kamikaze qui a fait détoner sa ceinture d'explosifs dans le QG des forces spéciales à Abha. 

    Les trois précédents attentats suicide menés en mai et en juillet en Arabie saoudite avaient été également revendiqués par l'EI, qui sévit dans plusieurs pays arabes, surtout en Syrie et en Irak. 

    Selon le ministère saoudien de l'Intérieur, 15 personnes, soit 12 policiers et trois "employés", ont été tuées dans l'attentat, survenu pendant la prière musulmane de midi dans la mosquée au QG des forces spéciales à Abha, chef-lieu de la province d'Assir, proche de la frontière avec le Yémen. 

    L'Arabie saoudite, poids lourd de la région, fait partie de la coalition dirigée par Washington pour combattre l'EI en Irak et en Syrie. Elle a multiplié ces derniers mois les arrestations d'extrémistes sunnites soupçonnés de planifier des attaques pour "attiser les tensions confessionnelles".

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Arabie saoudite: explosion dans une mosquée, 17 morts
    Arabie saoudite: plus de 400 arrestations liées à l'Etat islamique
    Attentat en Arabie saoudite: un demi-million de personnes aux funérailles
    Tags:
    Etat islamique, Province d'Assir, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik