International
URL courte
23363
S'abonner

La "liste noire" d'artistes russes, rédigée par Kiev en raison du danger que représentent ces personnes pour la sécurité nationale de l'Ukraine, est pour le moins ridicule, selon Elena Drapeko, première vice-présidente de la Commission de la Culture à la Douma.

L'inscription d'encore 14 personnalités du monde de la culture russe dans la "liste noire" qui représentent, selon le ministre ukrainien de la Culture Viatcheslav Kirilenko, une menace pour la sécurité nationale de l'Ukraine est une nouvelle manifestation de la bêtise, a estimé samedi, Elena Drapeko, députée à la Douma (chambre basse du parlement russe).  

"Une bêtise de plus. On peut retirer ces artistes de l'écran, mais il est impossible d'en effacer la mémoire à plusieurs générations. Je pense qu'à l'effondrement de l'actuel gouvernement à Kiev, tout reviendra à la normale", a déclaré la parlementaire à RIA Novosti. 

Le ministère ukrainien de la Culture a dressé la liste des personnalités du monde de la culture du "pays-agresseur" qui "menacent la sécurité nationale" de l'Ukraine. Cette liste ne cesse de s'allonger et dépasse d'ores et déjà largement une centaine de nom.

Lire aussi:

Kiev confirme l'existence d'une liste noire d'artistes
Depardieu et Kusturica dans la liste noire de Kiev
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
Tags:
Elena Drapeko, Viatcheslav Kirilenko, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook