International
URL courte
20360
S'abonner

Dimanche, une cérémonie de commémoration des victimes du bombardement nucléaire de la ville de Nagasaki s'est déroulée au Japon.

Le maire de la ville de Nagasaki Tomihisa Taue a invité le président américain Barack Obama et les leaders des autres puissances nucléaires à se rendre dans sa ville ainsi qu'à Hiroshima pour voir les effets horribles du bombardement nucléaire de 1945, annoncent les médias locaux.

"Je lance depuis Nagasaki mon invitation destinée au président américain Barack Obama, aux leaders de tous les autres pays nucléaires à se rendre à Nagasaki et à Hiroshima afin de voir ce qui s'y est passé, il y a 70 ans, sous le champignon nucléaire", a déclaré le maire lors de la cérémonie de commémoration des victimes du bombardement américain.

Le 9 août 1945, à 11h02, l'explosion de la Bombe A détruisit 80% des bâtiments de Nagasaki, dont sa célèbre cathédrale d'Urakami, et provoqua la mort de quelque 74.000 personnes, sur le coup et ultérieurement sous l'effet des radiations.

A la même heure exactement dimanche (02h02 GMT), les habitants ont observé une minute de silence tandis que les cloches retentissaient dans tout Nagasaki, ancien comptoir d'échanges commerciaux entre le Japon et l'étranger et cité connue pour son importante communauté chrétienne.

Lire aussi:

Destins brisés d'Hiroshima: 70 ans après, les victimes racontent
Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
bombardements atomiques, bombe atomique, Nagasaki, Hiroshima, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook