Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Italie

    Europe: 2,4 mds EUR pour faire face à la crise migratoire

    © AP Photo / Antonio Calanni
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    1110
    S'abonner

    La Commission européenne débloquera 2,4 milliards d'euros pour des projets liés à l'explosion de l'immigration en Europe.

    Le 10 août, la Commission a approuvé 23 programmes nationaux pluriannuels pour aider les pays confrontés à un flux migratoire considérable. Les programmes prévoient de débloquer une aide de 2,4 milliards d'euros sur la période 2014-2020. Les sources des financements sont le Fonds pour l'asile, la migration et l'intégration et le Fonds pour la sécurité interne. La Commission précise qu'elle travaille de manière intensive afin de s'assurer que cette aide soit livrée de façon urgente à ceux qui la nécessitent.

    "Les Etats membres sont confrontés à des défis inédits en matière de migration et de sécurité et la Commission agit dans un esprit de solidarité", a déclaré Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen aux Affaires intérieures et à la migration.

    Ce soutien est destiné aux pays situés en première ligne de l'arrivée des clandestins, comme l'Italie et la Grèce, aussi bien qu'aux autres pays qui font face à la crise migratoire, dont la Bulgarie, la Hongrie et la Suède.

    Ainsi, l'Italie bénéficiera du soutien le plus important avec près de 560 millions d'euros tandis que la Grèce recevra une aide de 473 millions d'euros.

    Entre autres problèmes, les programmes concerneront la situation à Calais où des milliers de migrants tentent de gagner le Royaume-Uni via le tunnel sous la Manche. Actuellement, quelques 3.000 migrants se trouvent dans la ville de Calais ainsi que dans le département du Pas-de-Calais.

    Vendredi 7 août, le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a réclamé une "réponse exceptionnelle d'urgence" à la crise des migrants à Calais. Le HCR réitère cet appel pour une réponse globale depuis 2014 face à "la dégradation des conditions d'accueil des réfugiés et des migrants à Calais", a précisé Melissa Fleming, la porte-parole du HCR.

    Les 23 programmes mentionnés suivent les 22 programmes nationaux, acceptés au mois de mars, et s'ajouteront aux treize autres, attendus vers la fin de l'année.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Maire de Riga: la ville n'accueillera pas d'immigrés africains
    Opération en Méditerranée: la Libye met en garde les navires européens
    Tags:
    immigration clandestine, immigration, Commission européenne, Royaume-Uni, France, Grèce, Italie, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik